Plantu à Finkielkraut : “Est-ce que vous savez que Dieudonné est allé se recueillir à Auschwitz ?”

“C’est horrible, ce que vous dites”, répond très énervé ce jeudi sur le plateau d’Itélé l’intellectuel, que l’on a connu plus pertinent et talentueux. Le dessinateur insistant, Alain Finkielkraut lâche : “Je m’en fous !” Un peu plus tard, n’arrivant pas à en placer une, Plantu doit lui demander de se calmer.

En fin d’émission, Alain Finkielkraut rappelle avec raison l’importance du droit de critiquer (ou pas) la politique d’Israël et même sa légitimité. Tout est bien qui finit bien, ou presque !

Articles liés

34Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • JSG , 10 janvier 2014 @ 9 h 20 min

    Bien sympathique cet Alain, mais, une simple question :
    Qu’entend-t-il par race juive ?
    Le fameux chromosome hébraïque ?
    Le Peuple Élu ?
    Et les autres, alors, ont-ils le droit de s’octroyer une race ?
    Simple question, qui si elle trouvait une réponse non ambigüe calmerait les esprits.

  • bibi , 10 janvier 2014 @ 9 h 40 min

    D’un cote un finkelkraut en bon representant du “lobby”, ca montre bien qu’il y a du vrai dans ce que dit Dieudonne, de l’autre plantu en representant des bobos gauchistes completement dans leur monde des bisounours, une belle brochette!

    Bien sur que Dieudonne est anti-semite, et alors ? Pourquoi cette communaute serait-elle inattaquable alors que les Chretiens sont persecutes, insultes et ridiculises tout les jours dans les medias.

  • JSG , 10 janvier 2014 @ 10 h 10 min

    Tant que dans une communauté, un groupe influent se targuera du titre de Peuple Élu, il ne pourra en être autrement, car ce qualificatif, se veut élitiste et donc méprisant pour les autres. Vous savez les goys (les gentils avec qqchose de méprisant dans la définition).
    Quel gâchi organisé par une poignée d’excités qui ne savent même pas maitriser leurs pulsions; incapables de faire leur propre examen, trouvant que faire ça sous-entend se comparer aux autres. Alors, quand on est le peuple élu, pensez donc !
    Dommage pour cette majorité de braves gens qui sont inquiets de la tournure que prennent les évènements.

  • victor , 10 janvier 2014 @ 10 h 40 min
  • serpico , 10 janvier 2014 @ 11 h 24 min

    Bien gentil ce peuple hébraique qui ne supporte pas la moindre critique.Les catholiques et les français en général sont les premières victimes.Toute l’histoire de Dieudo repose sur une chose:Les Muslims contre les juifs.Ce débat ne concerne en rien la France, sauf a penser que nous ne sommes plus dans un état libre et laïc, que notre pensée est gouverné par des états et des dirigeants issus du proche orient.Qu’ils aillent s’expliquer sur leur terrain de jeu et laissent notre pauvre et belle France en paix.

  • François DESVIGNES , 10 janvier 2014 @ 11 h 24 min

    Merci !

    NDF devrait les mettre en Une : elles sont succulentes !

    D’ailleurs, c’est bien simple : en à peine un mois, ils ont rèussi à retourner l’opinion contre eux :

    Avant, les Français étaient judeo-israêlolâtre, ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient et de préférence le pire, en France et à Gaza, ils étaient aveuglément soutenus.

    Maintenant, ils sont assimilés au complexe politico-mediatique ABSOLUMENT HONNI, jusqu’à être accusés de l’avoir noyauté (cf STIRN au C.E).

    Les juifs de France feraient bien de virer leurs instances prétendument représentatives CRIF LICRA LDJ etc et Hollande de procéder en urgence à un remaniement ministériel, ce qu’ils ne feront évidemment pas.

    Donc les choses vont “s’arranger”

    Nous avons hérité de la gauche et des juifs les plus cons et les plus malhonnêtes du monde : c’est normal ce sont souvent les mêmes.

    Le seul débat restant étant de savoir si c’est par connerie qu’ils sont devenus malhonnêtes ou s’ils sont malhonnêtes au point d’en être devenus cons ?

    D’ailleurs, en grattant le vernis de leur connerie, on y trouve surtout des appétits délirants de gloire de pouvoir et d’argent

    Et en grattant le vernis de leur malhonnêteté compassée, on y découvre des abîmes de férocité, de jalousie, de racisme et de cruauté, faisant passer Hérode pour un enfant de coeur.

    Pour ne pas parler de leur père socialiste et demi juif : A.H.

  • miklos , 10 janvier 2014 @ 11 h 25 min

    Exactement, il y du vrai…Et c’est précisément ce qui dérange, que l’antisémitisme de Dieudonné ne relève pas entièrement du fantasme…

Les commentaires sont clôturés.