VIDÉO | Quand Valls défendait la liberté d’expression… à propos de Golgota Picnic, une pièce de théâtre antichrétienne

Votre média Nouvelles de France avait alors dénoncé le fait que le théâtre qui héberge les représentations de Golgota Picnic soit massivement subventionné par la Ville de Paris et relayé les initiatives tentant d’y mettre un terme (exemple). Ici, ce sont les libertés avant tout !

Autres articles

21 Commentaires

  • Creuxduloup , 10 Jan 2014 à 12:36 @ 12 h 36 min

    Ne pas agresser les juifs ( qu’est-ce qu’un “juif” ? je ne connais que des “citoyens de confession israëlite”), ni les musulmans, ni les arabes, ( tous les musulmans ne sont pas arabes, tous les arabes ne sont pas musulmans), ni les berbères , ni les kabyles, ni les canaques, ni les antillais, Ni les noirs, ni les jaunes, ni les handicapés, ni les homosexuels, NI PERSONNE d’AUTRE..
    C’est par là qu’il faut commencer…
    Le droit d’agresser uniquement les blancs et les chrétiens ( tous les blancs ne sont pas chrétiens, tous les chrétiens ne sont pas blancs, loin de là) semble être la philosophie de notre classe politico-médiatique, gauche et droite confondues, hélas..!

  • monhugo , 10 Jan 2014 à 13:30 @ 13 h 30 min

    Valls est cohérent avec lui-même. Le Chrétien en général, et le Catholique en particulier, n’est pas “une personne humaine” dont la “dignité” peut souffrir, puisqu’il est par hypothèse un coupable, et non une victime.
    “Coupable” de quoi ? D’appartenir à la majorité (encore !). Pour être une “personne humaine” à protéger, il faut être membre d’une communauté minoritaire, avec lobby : être inverti, basané, Noir, romanichel – islamique étant un vrai “plus”, ou…. le must, être juif.
    “Golgota Picnic” d’ailleurs n’était qu’une amusante satire non des cathos, mais du catholicisme. Et là, c’est permis, ad libitum, puisque le délit de blasphème n’existe pas en France, “laïque.
    M’blablas aurait dû se limiter à un foutage de gueule du judaïsme comme religion…… ??

  • monhugo , 10 Jan 2014 à 13:31 @ 13 h 31 min

    “Laïque” – guillemets non fermés.

  • Camillo , 10 Jan 2014 à 15:18 @ 15 h 18 min

    Je suis NOIRS, Africain et CATHOLIQUE très fervent et fier de l’être!

    C’est quoi, c’est quoi, c’est quoi cet amalgame que vous faites?

    Avec ce raisonnement ne vous étonnez pas que l’opinion publique assimile les catholiques à des racistes! Parce que je ne lis que la déclinaison du racisme!!!

    JE ME SENS INSULTER PAR CE QUE VOUS AVEZ ECRIT!

    Contentez-vous de défendre le catholicisme et laissez les autres en paix!

  • Gisèle , 10 Jan 2014 à 15:19 @ 15 h 19 min

    Ne vous inquiétez pas ! Quand certains jeunes crachent sur le drapeau Français , ils crachent aussi sur lui , puisque faisant partie du gouvernement de ce pays !
    Et s’il défend ceux qui se moquent du Christ , il soutient ceux qui se moquent de son Frère , donc de lui même …

  • hector galb. , 10 Jan 2014 à 16:29 @ 16 h 29 min

    Les catholiques ont été sortis de la république et sortis du genrhumain, de même que toutes les victimes du totalitarisme “républicain”, donc il n’y a pas de contradiction ici. Même leur clergé approuve.

  • Goupille , 10 Jan 2014 à 18:25 @ 18 h 25 min

    Peillon, Valls, la FM, le NOM, autres : même combat.
    Eradiquer le catholicisme qui bloque l’expansion de la religion Laïcité, après laquelle toutes les manipulations de l’Homme sur l’Homme seront possibles.

    Exemples ? Hiroshima, Nagasaki, villes chrétiennes au Japon.
    Le Kosovo. Les Chrétiens du Moyen-Orient. Les Pigs (a noter la délicatesse de l’appellation : on voit qu’il y a, aussi, des Arabes chez Bilderberg), Portugal, Italie, Grèce, Espagne.

    Au fond, nous avons tort de ruer dans les brancards et de lutter contre les comiques de la rue Cadet, et ceux de l’avenue de Breteuil : ils nous servent de paratonnerre en déclarant que la France n’est plus chrétienne et en agissant obstinément pour parachever le désastre…

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen