“Je suis tombé à 4 000 euros par mois” : le “cauchemar” de Gérard Collomb

“Je suis tombé à 4 000 euros par mois” : le “cauchemar” de Gérard Collomb

Il en va de la politique comme des salles de classe : l’absentéisme fait l’objet de sanctions. En l’occurrence, la punition passe très mal pour Gérard Collomb, Sénateur et maire de Lyon, qui a pâti de son statut de cumulard. Ses fonctions de maire de Lyon et de président de la métropole lyonnaise ne lui permettent pas d’assister à tous les travaux du Sénat. Il s’est donc vu amputé d’une partie de ses indemnités parlementaires. C’est ainsi qu’il déclare vivre un véritable « cauchemar » comme le rapporte le journal Le Point ce lundi 9 janvier : “Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole, je suis donc tombé à 4000 euros par mois”, s’est-il insurgé. Pour ce mauvais élève de la Haute Assemblée, “On ne sait pas d’une semaine sur l’autre quand se feront les votes solennels. Impossible dans ces conditions d’organiser un agenda”. Et impossible de vivre avec 4 000 euros par mois à n’en pas douter…

Autres articles

3 Commentaires

  • SURICATE , 11 Jan 2017 à 10:19 @ 10 h 19 min

    Pour lui la suppression d’une partie de ses indemnités parlementaires qui le font hurler à la mort nous donne un petit aperçu de ce qu’il a perdu et dont Collomb se garde bien de nous en préciser le montant.

    A quoi servent les Sénateurs ? A encaisser !

  • queniart , 11 Jan 2017 à 10:47 @ 10 h 47 min

    encore 1 pleurnichard combien il a volé avant ça il ne le dit pas,pour les 4000 euros cela m’étonnerait

  • trivi , 11 Jan 2017 à 12:31 @ 12 h 31 min

    C’est encore 4000 euros de trop car si pépère ne siège pas c’est toutes ses indemnités qui doivent être supprimées point barre

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France