Il y a déjà des prêtres mariés dans l’église catholique!

Il y a déjà des prêtres mariés dans l’église catholique!

“Le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, j’ai été ordonné prêtre catholique. Comme j’ai l’habitude de partager mes histoires de famille avec les lecteurs de For Her (le pendant féminin anglais d’Aleteia), cela peut paraître déroutant. Mais vous ignorez peut-être qu’en 1980, le pape Jean Paul II a crée la « pastoral provision » (« provision pastorale », en français) pour ordonner d’anciens prêtres anglicans, dont certains, comme moi, étaient mariés (et le sont toujours).

« Que ressent-on lorsqu’on est prêtre ? » est l’une des questions que l’on m’a le plus fréquemment posée depuis mon ordination. Je pourrais simplement répondre : « C’est super » sans rentrer dans les détails, mais pour être vraiment honnête, c’est aussi terrifiant. Je suis soulagé que la longue période de préparation soit enfin terminée mais j’appréhende d’endosser les responsabilités d’un prêtre. Je me sens un peu fébrile à l’idée d’adopter cette nouvelle identité, et en même temps, je ne me sens pas si différent d’avant. Je porte le poids de cette responsabilité, mais il n’est pas difficile à porter.

L’ordination est comme tous les moments décisifs auxquels chacun de nous doit faire face au cours de la vie, comme le mariage, la naissance d’un enfant, ou la mort d’un parent. Les émotions liées à de tels changements sont complexes, mais peu importe ce que l’on ressent, cela nous change forcément. La vie est un voyage incroyable, parsemé de grands moments, parfois décourageants, et de petits moments, tout aussi importants. Tous ces moments sont précieux, et peu importe où le chemin de la vie nous mène, chacune de nos histoires en vaut la peine.”

Source

Articles liés