Le Huffington Post France va nous resservir les contenus de l’AFP

Uniformisation. « Huffington Post France : lancement lundi d’un énième site de gauche”, titrions-nous la veille. Voilà “un énième site ‘progressiste’, étatiste, hostile aux valeurs traditionnelles et favorable aux intérêts de l’oligarchie, dont la directrice éditoriale n’est autre qu’Anne Sinclair”. À défaut d’une différenciation idéologique, au moins espérions-nous des contenus, certes de gauche, mais inédits. Or, l’Agence France Presse (AFP) a annoncé mercredi que “la version française du site du Huffington Post [s’était abonnée] aux contenus textes” (alertes”,“reportages”, “papiers d’angle”, “interviews”, “portraits”…) et aux “meilleures photos de l’AFP”. Les internautes vont enfin pouvoir consulter sur le pure player les dépêches qu’ils lisent déjà sur LeFigaro.fr, Liberation.fr et LeMonde.fr !

Autres articles

2 Commentaires

  • TDK1 , 10 Fév 2012 à 15:16 @ 15 h 16 min

    Ce site ne tiendra pas longtemps. Il est nul, n’apporte rien en termes de contenu et ne sert que du réchauffé.
    Les grands bourgeois parisiens (Pierre Bergé, Xavier Niel, Mathieu Pigasse) qui financent cette insipidité en auront vite marre de larguer des millions pour une audience confidentielle.

    Bon, après, il y a le groupa AOL, propriétaire de la maison mère. Tout dépend du contrat qui lie l’un à l’autre. Si la société française paie une redevance pour exploiter la marque, les zamerloques peuvent ne pas intervenir et se contenter d’encaisser le chèque. SI ils sont partie prenante du site, alors là, je pense qu’ua bout de quelques mois, il va y avoir du changement. Ce serait alors le deuxième échec dAnne Sinclair qui avait déjà été virée il y a quelques années de la tête de la filiale Internet de TF1…

Les commentaires sont fermés.