Profanations et vols de ciboires dans l’Ain… différence générale

Lu sur le site du diocèse de Belley-Ars :

“Vendredi 6 février 2015, les paroissiens de Neuville-les-Dames, dans le groupement paroissial de Châtillon-sur-Chalaronne, ont découvert que le tabernacle de l’église Saint-Maurice avait été fracturé, et que le ciboire (coupe qui contient les hosties) qu’il contenait avait été dérobé. Le même soir, les paroissiens d’Ambronay ont remarqué eux aussi le vol d’un ciboire à l’église Notre-Dame. Samedi 7 février, à Vonnas a été constaté le vol de deux ciboires de l’église Saint-Martin. Dimanche 8 février, à Jujurieux (groupement paroissial de Pont-d’Ain), les fidèles ont découvert qu’un autre ciboire avait été dérobé dans l’église Saint-Etienne. Dans ces quatre cas, les hosties consacrées n’ont pas été dérobées, mais abandonnées sur place. Enfin, le samedi 7 février, le curé de Montluel a découvert que le ciboire et les hosties de la collégiale Notre-Dame-des-Marais avaient été volés. Ce vol intervient après une série d’autres vols, de profanations et de dégradations qui ont eu lieu au cours des derniers mois dans les églises du diocèse : vols d’objets et de statue dans l’église de Seyssel en octobre 2014 ; vol des ciboires et des hosties consacrées dans les églises de Saint-Jean-de-Niost et de Sainte-Julie en octobre 2014, et de Saint-Etienne-du-Bois en novembre 2014 ; dégradations à Saint-Maurice-de-Beynost le 11 janvier 2015. Les communes concernées par ces vols, propriétaires des églises et de certains ciboires dérobés, ainsi que les paroisses, propriétaires des ciboires récents (acquis après 1905), ont porté plainte auprès de la Gendarmerie. Un inventaire complet des objets de ces églises a été réalisé grâce au partenariat entre le Service Diocésain de l’Art Sacré et le Conseil Général de l’Ain (Conservation des Antiquités et Objets d’Art de l’Ain). Le signalement précis des objets dérobés et leurs photographies ont immédiatement été transmis à la Gendarmerie Nationale, ce qui permet aux services de lutte contre le trafic des biens culturels de les rechercher activement et d’effectuer une veille intense pour empêcher leur revente.

L’Église catholique dans les Pays de l’Ain déplore que des objets sacrés, comme des ciboires ou des tabernacles, soient volés ou dégradés. Elle regrette le manque de respect des auteurs de ces actes, qui s’en prennent à des ciboires, chers à la communauté paroissiale, mais aussi à l’ensemble des habitants de communes dont ces objets sont le patrimoine. Elle les assure tous de sa compassion et de sa prière fraternelle. Mais les catholiques sont surtout profondément choqués par le vol des hosties consacrées. Ces hosties, consacrées par les prêtres au cours de la messe, sont pour eux le Corps du Christ, la présence réelle de Jésus. Ce vol est donc pour les communautés chrétiennes une profanation d’une extrême gravité. Quelles que soient les intentions des auteurs de ces actes, rien de plus offensant ne peut être commis contre Dieu, contre la foi chrétienne et contre la communauté catholique. L’Église invite chaque chrétien à prier pour le pardon et le repentir de ceux qui ont commis ces actes. Que cette épreuve soit, pour tous les chrétiens, l’occasion de professer leur foi en Jésus-Christ, réellement présent dans ces hosties consacrées. Comme le prévoit le droit de l’Église, l’église de Montluel est fermée au culte. Elle ne pourra être ouverte que lorsque Mgr Pascal Roland, ou un prêtre qu’il déléguera, viendra célébrer une messe de réconciliation et de réparation ; elle aura lieu le vendredi 13 février 2015 à 19 h 00. A cette occasion, le Saint-Sacrement (les hosties consacrées) sera remis dans le tabernacle.”

Autres articles

8 Commentaires

  • isa , 10 Fév 2015 à 10:16 @ 10 h 16 min

    C’est terrible! Et de fait et de conséquences. Puisse Dieu nous pardonner que cela puisse se produire. Si les églises n’étaient vides ni de prêtres ni de fidèles, tout cela ne se produirait pas, quelle qu’en soit la raison. Est-ce parce qu’il y a peu de ces deux dernières catégories, Je ne crois pas! Les ministres de Dieu devraient y passer leur vie ( prières, sacrements, écoute de leurs ouailles…) et nous devrions y aller plus souvent pour demander à notre Créateur son aide et ses lumières. Nous en avons pourtant bien besoin!

  • Gisèle , 10 Fév 2015 à 11:01 @ 11 h 01 min

    Bonjour .
    10 profanations d’églises ont été relatées en octobre dernier , dans les paroisses de Valanjou ( 49 ) et du Haut Anjou .
    Sachez que la souffrance des prêtres , des fidèles et de l’évêque d’Angers est immense .
    Un incendie à l’église de Saint Christophe du bois ( 49) , la profanation de l’église de Bressuire …et etc ….
    Ces évènements sont malheureusement passés dans l ‘ actualité courante .
    Quant à la réaction des gendarmes , quand le curé de la paroisse est allé déposer plainte à la gendarmerie …
    ” Ces jeunes hommes qui ont pour la majorité , été baptisés , ont ouvert des yeux grands comme des soucoupes , quand je leur ai expliqué la gravité de cet acte . La présence réelle de Jésus dans la Sainte Eucharistie … euh …. ah bon ?? Pour eux ce n’était qu’un vol de vases ….
    Ceci explique cela …
    Reste que le prêtre pense que ces actes servent des individus qui pratiquent des messes noires .
    La forte participation au Helfest de Clisson et la montée du satanisme ,montrent à quel point Satan hait le Christ et son Eglise et comme beaucoup tombent dans sa nasse ..
    La désacralisation , la banalisation , l’indifférence , la sur médiatisation orientée ,en plus …

  • Goupille , 10 Fév 2015 à 12:52 @ 12 h 52 min

    Il faut bien que les Roms vivent de quelquechose. A frontières ouvertes dans un pays dévasté économiquement, solutions de voyous.

    Notre patrimoine religieux sera fondu… Après tout, les curetons post-VII ont montré la voie du dépeçage : les évêques d’opérette vendent même des ex-votos du XIXème à l’encan.

    Nous sombrons dans la barbarie. Ceux qui résistent se font insulter.
    La grande mosquée de Paris enregistre un taux record de conversions à l’islam. Une Eloïsenh déclare “que l’islam ce n’est pas l’islamismenh. Qu’il faut travailler de l’intérieurenh pour montrer que l’islam c’est l’amourenh et que ce n’est pas la violencenh”.

    Allô, la CEF ? Pourris…

  • duroc , 10 Fév 2015 à 22:22 @ 22 h 22 min

    Mais enfin, pour quelle raison étrange est-il si difficile d’installer des caméras dans nos églises ? Certes, on y trouve bien souvent la petite affichette ” église sous surveillance vidéo ” … seulement, on a bien l’affichette … mais les caméras n’existent que dans l’imaginaire des paroissiens .

  • David , 11 Fév 2015 à 9:05 @ 9 h 05 min

    Et comment réagissent nos responsables d’Eglise et notre communauté?

    et si c’était un tag sur la façade d’une mosquée?
    notre clergé serait déjà à côté de l’imam à crier oh scandale , ,

    de toute façon les fidèles muzz sont plus et mieux défendus par leur imams que nous chrétiens par le vatican : regardez tous ce que subissent nos frères à l’étranger……..

    pas étonnant que l’Eglise se vide……….

  • penelope , 11 Fév 2015 à 11:16 @ 11 h 16 min

    ceci ressemble à une personne qui ne fréquente jamais l’église et qui de ce fait ignore qu’un prêtre à parfois plusieurs églises à couvrir,comment pourrait-il passer son temps à prier dans une église vide car en semaine peu de gens vont dans ces lieux de prière,travaille oblige;les prêtres ne se roulent pas les pouces,ils ne font pas que célébrer les messes le dimanche,ils reçoivent aussi ceux qui veulent s’adresser à eux pour toute sorte de chose,un conseil,une confession,des onctions aux malades,des obsèques,il y aurait beaucoup à dire.Ce que je dirais moi,si au lieu d’une église catholique profanés il s’était agi d’une mosquée,le gouvernement se serait dérangé comme pour la tête de porc il y a quelques temps,ils avaient pris le temps de faire des centaines de kilomètres pour se confondre en excuse,encore une preuve de l’égalité de nos frontons.

  • alguy33 , 11 Fév 2015 à 13:54 @ 13 h 54 min

    100000soldats qui protègent les mosquées, et les cultes musulment, cout: 1000000,par jour, le gouvernement ne peux pas se permettre de faire garder les églises et cimetières cathos, ou alors, il faut augmenter les impots, et ça, flamby ne le fera pas, il nous aime trop!

Les commentaires sont fermés.