La peur s’est installée sur Calais… Témoignages

La peur régne sur la ville. Ce n’est pas le très bon film d’Henri Verneuil, mais bien la réalité quotidienne de Calais, devenue depuis le camp de Sangatte, la ville maudite. Les témoignages des Calaisiens, si peu relayés par les médias aux ordres d’un pouvoir mollasson, sont éloquents. Additionnés les uns aux autres, ils nous font frémir de honte. Comment peut-on laisser une ville française mourir à petits feux ? Mourir de peur ?

Ecouter ce marin-pêcheur sur la vidéo de Charlotte d’Ornenas déclarer : « On a peur, peur de sortir. Peur d’être volé.” « Mon radeau de survie a disparu une nuit, et je ne peux plus sortir en mer ». Laissez votre vélo 5 minutes, et vous le retrouverez dans la « jeuneguelle ». Sur la rocade, malgré la présence de mille policiers, CRS et gendarmes, qu’un camion ralentisse, et il est aussitôt pris d’assaut, ses cartons dévalisées, son chauffeur parfois frappé. « Le trafic des transporteurs a d’ailleurs fortement ralenti, affirme un habitant. Leurs patrons préfèrent les faire passer par la Belgique ».

La page facebook de Kevin R. est éloquente. C’est un jeune homme de 22 ans, né et vivant à Calais qui n’a pas hésité à participer à la manifestation du 6 février. Il voulait écouter ce que le général Piquemal avait à leur dire. Mal lui en a pris : il s’est retrouvé gazé par des policiers sans état d’âme, puis interpellé et relâché après avoir décliné son identité. « Le général a été arrêté alors qu’il venait de nous demander de nous disperser dans le calme. Ce sont les policiers qui ont provoqué la bousculade ». Nombre de ses camarades commentent eux aussi sur sa page la situation de leur ville, hier prospère, véritable grenier des Anglais qui traversaient la Manche pour repartir avec des caisses de vins, de fromages, de denrées typiquement françaises.

Certains, comme Damien, écrivent : « J’en ai marre de cette ville. Je cherche à partir ». Zoe est plus radicale : « Ca va mal finir, tout ça ! »

Autres articles

9 Commentaires

  • HuGo , 10 février 2016 @ 9 h 35 min

    Abandonner des pans entiers du territoire à l’étranger, abandonner des populations entières, les privant de jouir du premier droit qu’un État de droit doit assumer : le droit à vivre en paix, à circuler librement, à recevoir un enseignement de qualité et une justice de qualité, une défense à la hauteur de son aura internationale !!!!
    Quelle incroyable aveuglement (ou est-ce volontaire et dans ce cas carrément criminel) de la part des responsables politiques, si prompt de gauche à droite à dénoncer le FN, les racistes, les ‘intégristes’, les climatoméfiants’, etc…. ?
    Depuis d’Estaing, les responsables, la plupart, se sont évertués à réduire le secteur secondaire, l’industrie (au contraire de l’intelligente Allemagne) et à développer le tertiaire, d’ailleurs plutôt les services à faible apport et aussi l’hôtelerie de masse, à faible rentabilité et aux perspectives aléatoires (France développant le tourisme à tout va) …ils vendent à l’encan terrain, entreprises….
    La France est mise en coupe-réglée et Elle devrait “laisser-faire” ? Mon Dieu !

  • rudi , 10 février 2016 @ 9 h 38 min

    je suis bien d’accord avec vous, ais ils étaient ou les calaisiens, pendant que la police politique , véritable gestapo de valls-cazeneuve arrêtait des gens a calais ce 6 février dont un Général ?

  • Persée , 10 février 2016 @ 10 h 44 min

    A Calais comme à Cologne , Tous ces gens “-qui prennent l’étiolement de leur âme pour de l’humanisme et de la générosité “(Stendhal) sont ridicules en se la jouant citoyen du monde No border etc ..; . Un monde où le mal n’existe pas vraiment , ou plutôt se justifie toujours par notre responsabilité ,( d’esclavagiste de colonialiste , collabo , tortionnaire ) excellent moyen de dire aux pauvres gens” sans compassion “d’accepter ce meilleur des mondes de leur faire battre leur coulpe et de dire aux barbares incultes mais musulmans :- vous avez raison de nous mépriser , nous le méritons ! Tenez prenez , ceci est mon corps : c’est ce que font très bien les féministes , un peu coquines, qui y laissent outre leurs dignités parfois leurs vies , mais c’est pour la bonne cause ; celle de la grande chance du migrant enchanté pour tous au coup de reins salvateur…..

  • jnl2b , 10 février 2016 @ 11 h 10 min

    Quand je lis ces témoignages et que je prends les résultats du FN à Calais qui fait moins de suffrages au second tour qu’au premier, je me demande ce qu’il y a dans la tête de ces gens!
    Finalement, la manifestation “interdite” n’a pas réuni autant de monde qu’il eut été souhaitable au regard des troubles dont les témoignages font état.
    Il semble aussi que le maire UMP jouisse de la confiance des calaisiens!
    Vont-ils assister à leur propre ruine sans réagir ni politiquement ni physiquement? Vont-ils se laisser chasser de la ville?
    Le poids des croyances dans le multicu est-il trop fort?
    Le poisson pourrit par la tête!

  • Francois Desvignes , 11 février 2016 @ 3 h 56 min

    Ne vous désespérez pas trop vite des chtis :

    Ayez plutôt peur pour le régime et les migrants

    Vous êtes dans la France de la bière, pas du vin :

    ils réagissent comme leurs sillons, de manière rectiligne, les mauvaises langues diront sans esprit.

    Mais le jour où saturés d’injustices et de trahisons, leur colère explosera, ils réagiront toujours comme leurs sillons, de manière rectiligne, les mauvaises langues diront sans compassion.

    Alors, malheur aux vaincus !
    Soit nos gouvernants et nos migrants

  • AURORE ANGELIQUE , 11 février 2016 @ 9 h 56 min

    Je connais bien cette ville .J’y passais beaucoup de périodes ,étant enfant ,chez ma grand mère (sa maison bombardée avait été reconstruite après la dernière guerre).

    J’adore sa plage,ses jetées ,la campagne qui l’entoure,la mer, les deux caps (le blanc et gris)

    Je suis horrifiée…Ce qui se passe est MONSTRUEUX.

  • alienor , 11 février 2016 @ 10 h 01 min

    “Quand je lis ces témoignages et que je prends les résultats du FN à Calais qui fait moins de suffrages au second tour qu’au premier, je me demande ce qu’il y a dans la tête de ces gens!”
    c’est ce que je me dis tous les jours en écoutant les infos 🙁

Les commentaires sont fermés.