Les supporters de Nicolas Sarkozy sont priés de ne pas crier trop fort

Nice. Alors que ses supporters criaient sur la promenade des Anglais, “Nicolas, président !” ou encore “Journalistes, socialistes, à la mer !”, Nicolas Sarkozy s’est tourné vers Christian Estrosi, premier édile de la ville, et a râlé : “mais qu’ils se taisent !” C’est à se demander si l’actuel locataire de l’Élysée ne préfère pas être reçu par des huées, comme à Bayonne… Ça s’est passé vendredi et ce sont nos confrères de Nice-Matin qui ont immortalisé cet instant de mépris envers les militants UMP :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • @A_CHARRIER , 10 mars 2012 @ 18 h 28 min

    NON ! Ce n’est pas du mépris ! Il souhaitait juste pouvoir parler correctement à la presse !

  • vero , 12 mars 2012 @ 8 h 24 min

    Pourquoi toujours voir le mal partout. Pour répondre aux questions des journalistes, souvent tordues, il est nécessaire de pouvoir se concentrer un peu ! Aucun mépris dans sa façon de réagir. Mais FOUTEZ LUI LA PAIX ! rarement, un président n’aura été aussi vilipendé, méprisé. Je ne suis pas une inconditionnelle de Nicolas Sarkozy mais franchement, on a dépassé les bornes de la décense et de la correction et surtout du respect.

Les commentaires sont clôturés.