Nicolas Dupont-Aignan veut nationaliser Total

Dans un communiqué, le président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, a demandé la nationalisation de l’entreprise Total. Considérant que les prix à la pompe ont atteint un record historique qui ne se justifie pas, le candidat à l’élection présidentielle demande au gouvernement de faire pression sur l’entreprise afin qu’elle répercute la baisse du prix du baril sur ses prix. Tout en rappelant que l’Etat est responsable de près de 60% du prix de l’essence qui se compose essentiellement de taxes, dont la TIPP, le député de l’Essonne n’hésite pas à parler de “racket” de le part de l’entreprise, “C’est la raison pour laquelle je présenterai dans mon projet pour l’élection présidentielle de 2012 un plan concret pour la nationalisation de TOTAL”, conclut le candidat à l’élection présidentielle de 2012

Autres articles

2 Commentaires

  • Villard JL , 11 Mai 2011 à 9:10 @ 9 h 10 min

    ne pas se tromper de cible, si racket il y a, l’état et les collectivités largement partie prenante de la TIPP se gavent bien plus que TOTAL qui rémunère sa recherche, son extraction et le raffinage. Que devient le produit de ces taxes ? il est entre autres réinvesti par clientélisme dans des aides et subventions à des myriades d’associations superflues, dans d’innombrables et pléthoriques édifices dédiés à la culture et générateurs de frais de fonctionnement et de maintenance abyssaux. Plutôt que de lorgner vers les PROFITS des entreprises, ne vaudrait-il pas mieux se pencher sur les DEPENSES inutiles ou mal contrôlées de l’état et des collectivités ?

  • Tintin , 16 Mai 2011 à 16:04 @ 16 h 04 min

    Dupont Aignan + Fn = les nouveaux communistes.

    Il n’y a aucun parti de droite en France.

    Le FN nouveau et Dupond Aignan ne sont qu’une variante conservatrice de l’extrême gauche, leur seule différence avec Besancenot, c’est sur l’identité nationale, mais autrement, ils sont les mêmes.

    L’UMP est un parti de socialistes.

    De Villiers est certainement le seul politique de droite du pays et encore…

Les commentaires sont fermés.