VIDÉO | Quand des Américains exigent le respect de leurs droits et libertés…

Cela donne ça :

Autres articles

12 Commentaires

  • pas dupe , 10 Juin 2014 à 12:15 @ 12 h 15 min

    Pendant que ceux des européens sont bafoués et vendus pour les soumettre !

    “Union transatlantique, la grande menace”
    http://theatrum-belli.org/geopolitique-union-transatlantique-la-grande-menace/

  • Charles , 10 Juin 2014 à 13:48 @ 13 h 48 min

    Ici c’est un peu plus compliqué;
    les forces de police essayent de bloquer les clandestins.

    Cette démarche est justifiable:
    Toute personne doit pouvoir démontrer qu’elle est
    soit de nationalité US donc bénéficiaires des droits,
    soit de nationalité étrangère et détentrice du droit de séjour aux EUA.
    ici,nous avons une opposition d’un américain astucieux de type neobobo
    qui a tendance à considérer le problème des clandestins comme secondaire.
    Ceci étant,elle respectent le droit américain.
    Elles n’insistent pas.

  • pas dupe , 10 Juin 2014 à 15:22 @ 15 h 22 min

    Pourquoi de Gaulle refusa t-il toujours de commémorer le débarquement du 6 juin ?

    « La France a été traitée comme un paillasson ! Churchill m’a convoqué comme un châtelain sonne son maître d’hôtel. »

    …Charles-de-Gaulle (sévèrement) : – C’est Pompidou qui vous a demandé de revenir à la charge ? (Je ne cille pas). Eh bien, non ! Ma décision est prise ! La France a été traitée comme un paillasson ! Churchill m’a convoqué d’Alger à Londres, le 4 juin, il m’a fait venir dans un train où il avait établi son quartier général, comme un châtelain sonne son maître d’hôtel. Et il m’a annoncé le débarquement, sans qu’aucune unité française ait été prévue pour y participer. Nous nous sommes affrontés rudement.

    Je lui ai reproché de se mettre aux ordres de Roosevelt, au lieu de lui imposer une volonté européenne (il appuie).

    Il m’a crié de toute la force de ses poumons : « De Gaulle, dites-vous bien que quand j’aurai à choisir entre vous et Roosevelt, je préférerai toujours Roosevelt ! Quand nous aurons à choisir entre les Français et les Américains, nous préférerons toujours les Américains ! Quand nous aurons à choisir entre le continent et le grand large, nous choisirons toujours le grand large ! » (Il me l’a déjà dit. Ce souvenir est indélébile.)”
    http://www.les-crises.fr/pourquoi-de-gaulle-refusa-t-il-toujours-de-commemorer-le-debarquement-du-6-juin/

    Et Hollande a joué une fois encore le paillasson !

  • polémarque , 10 Juin 2014 à 18:48 @ 18 h 48 min

    Les gardes-frontière sont corrects. Ils font leur boulot, alors, pourquoi ne pas répondre, pourquoi les harceler? Il est vrai que les “droidl’hom” donnent le droit d’être impoli et bête.
    Ce type à l’air d’être un gauchiste donneur de leçons qui pratique même le “reductio ad Hitlerum”

  • V_Parlier , 10 Juin 2014 à 19:11 @ 19 h 11 min

    Il est vrai que ces quasi-activistes récalcitrants sont quelque peu provocateurs et un peu ridicules, mais ils prennent les USA à leur propre jeu. A force de crier qu’on est les champions de la liberté, on est bien obligé de donner cette image, au moins quand çà se passe chez soi. Pour çà uniquement, c’est drôle.

  • Gisèle , 11 Juin 2014 à 0:13 @ 0 h 13 min

    Le manque de respect affiché par Obama qui s’est permis de faire attendre tous les invités m’a écœurée .
    Preuve qu’il est le * chef * du NO.M et qu’il le sait .

  • V_Parlier , 11 Juin 2014 à 9:28 @ 9 h 28 min

    Pas sûr que le vrai “chef” (s’il y en a précisément un) soit lui, mais en tout cas il a aimé jouer au boss malpoli (comme une vraie caillera) lors de la cérémonie de commémoration.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen