Quand les féminazie assimilent la galanterie à une agression sexiste…

Quand les féminazie assimilent la galanterie à une agression sexiste…

Autres articles

4 Commentaires

  • AURORE ANGELIQUE , 10 Juin 2019 à 9:27 @ 9 h 27 min

    Moi j’adore que l’on me tienne les portes ,que l’on m’offre des fleurs et que l’on me baise la main . Je suis une vraie femme et je n’en ai pas honte .La galanterie est une grande qualité qui se perd …hélas à cause des neufs débiles et des mecs mal élevés

  • J. Elsé , 10 Juin 2019 à 15:55 @ 15 h 55 min

    Il y a quelques années, je reculais (avec mon clignotant) pour faire un créneau.Une mini me pique la place… Je sors expliquer à la conductrice que ce n’était pas sympa… Réponse “çà te défrise ?”, j’insiste en parlant de politesse, réponse “je t’emmerde”. Je suis sympa mais il y a des limites, donc j’ouvre la portière et je dis à la délicate conductrice “puisque tu te comporte comme un homme, tu dois être pour l’égalité des sexes, sors que je te casse la gueule”. Elle est devenu blanche et à reculé pour partir. Je lui ai alors dit “vous m’auriez demandé avec un grand sourire, je vous l’aurais offerte cette place”. Suis-je sexiste ? Docteur, est-ce que cela se soigne ?

  • Mimi , 10 Juin 2019 à 16:42 @ 16 h 42 min

    On est vraiment sur une planète où les débiles sont les rois et les reines des c….!!! Et elles viendront se plaindre si on les considèrent comme de hommes ou comme des …….riens!!! Pauvres connes !!! Il ne faudrait plus les regarder, ne plus rien leur céder, ça leur ferait du bien!!!
    Je suis une femme mais je suis la première à dire qu’en voiture, ce sont des garces, soi-disant qu’elles conduisent mieux que les hommes ?? Ben non, elles ont plus de culot et forcent le passage!! DES BAFFES !!

  • Tonio , 18 Juin 2019 à 13:44 @ 13 h 44 min

    Bis repetita…
    Les féministes veulent édifier pour demain un société de robot(e)s désincarné(e)s: d’un côté des robotes féminines, de l’autre des robots masculins, et comme la Nature a mis des millions d’années pour réaliser le couple homme-femme, les féministes ne sont pas au bout de leurs peines; elles n’auront sûrement ni le génie, ni la patience de Dame Nature, la plus grande antiféministe connue, depuis des millions d’années. Ça nous laisse tranquilles pour un bon bout de temps, mais ça ne nous débarrasse pas de ces viragos excitées.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen