Crise financière : les solutions de Frédéric Nihous

Frédéric Nihous, le Président de Chasse, Pêche, Nature et Traditions, demande dans un communiqué que soient “[jetées] les fondations d’une Europe qui protège des spéculateurs les nations qui la composent” par “la création d’une agence de notation européenne, avec un partenariat public et privé” et par “la création d’un fonds souverain européen, pour contrer les spéculateurs et soutenir les Etats en danger”.

“Bon sens”. Pour le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2012 (entretien), “ces mesures de bon sens ne doivent pas être financées une fois de plus par la dette, mais par la création de droits de douane européens sur le « dumping » social et écologique des produits importés hors d’Europe. Et par la création d’une taxe « Tobin » sur les flux financiers des états membres”. Mais, prévient-il, “aucune de ces mesures ne sera suffisante, si les Etats européens ne reviennent pas à un cycle vertueux pour la réduction de leurs déficits publics”.

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France