Ces prêtres qui découragent les musulmans de rejoindre le Christ…

Ces prêtres qui découragent les musulmans de rejoindre le Christ…

Lu dans l’autobiographie d’Aquila, Kabyle islamisée de force en Algérie, réfugiée en France depuis 2004 :

« Née musulmane je voulais devenir chrétienne, pour moi l’Occident est chrétien, il ne peut en être autrement. Ma démarche était sincère et spontanée, je décide d’en parler à un prêtre ou diacre. Je rentre donc dans une église catholique de mon département de résidence, on m’accueille avec le sourire et bienveillance. Je leur parle de mon souhait de conversion, la personne me demande alors de quelle origine et de quelle religion je viens, je lui réponds que je suis Kabyle d’Algérie, arrivée en France il y a trois ans, née musulmane mais ne m’étant jamais sentie musulmane.

Il baisse les yeux rapidement, un peu confus, et me dit que l’Islam est comme le christianisme : nous vénérons le même dieu, toutes les religions sont les mêmes ! Je crois que c’est une blague ! Mais je vois qu’il est sérieux, donc je lui dis non, il ne pourra pas me raconter ça à moi qui connais bien la différence entre Jésus et Satan ! Entre la Bible et le Coran !

Je lui explique rapidement ce qu’est l’Islam mais j’ai l’impression de parler avec un ignorant, un aveugle spirituel. Je lui demande quel est son rôle dans cette église il me dit qu’il est juste un assistant mais qu’il va en parler au prêtre, voir s’il peut me recevoir. J’attends. Il m’appelle, me présente le prêtre ou diacre avec sa soutane, qui visiblement était aussi confus et gêné de ma présence et de ma demande de conversion que son comparse. Il me déclare : « Mon enfant, je suis ravie de vous rencontrer dans la maison de Dieu, les musulmans sont nos frères et sœurs et nous vénérons le même Dieu, vous êtes les bienvenus ».

Je le regarde l’air interloquée et lui dis : « Non, mais attendez, vous êtes sérieux ? Vous pensez vraiment ce que vous venez de me dire là ? Ou est-ce juste pour me tester ? » Il est encore plus confus, il n’ose pas me regarder dans les yeux, il s’assoit et m’invite à faire de même, son confrère à côté de lui. Puis il part dans un long éloge, un plaidoyer louant la magnifique religion de paix, d’amour et de tolérance qu’est l’islam, que visiblement je ne connais pas et que je ne devrais pas quitter !

Je suis atterrée, je tombe de ma chaise ! Je me dis ouh là ! Ce pays est vraiment foutu ! » Pages 324 et suivantes.  Lire la suite dans le livre d’Aquila

Via L’Observatoire de l’islamisation.

Autres articles

25 Commentaires

  • Richard , 10 Août 2016 à 12:44 @ 12 h 44 min

    Merci d’avoir raconté cette histoire véridique. J’étais mort de rire. Ces curés conciliaires sont vraiment des ânes. J’espère que cette femme qui veut se convertir aura la chance de tomber sur un véritable prêtre catholique. Que Dieu lui vienne en aide et la protège de tout son Amour.

  • André , 10 Août 2016 à 13:01 @ 13 h 01 min

    C’est une grande sincérité. Et c’est là où j’ai une colère contre le système clérical français. Comme chacun sait du moins je l’espère, ce n’est plus un secret pour personne, mais depuis 2007 je suis révisionniste et je fouine dans toute l’histoire depuis la révolution que l’on jamais osé enseigner et que l’on tente même de cacher. Je ne m’étendrai pas sur le sujet, ni ne le développerai mais simplement citer des faits principaux. Avec l’Algérie l’histoire commence en 1830, des berbères heureux de voir arriver des français demandent d’avoir des prêtres pour rechristianiser l’Algérie. Ce fut un refus catégorique et là les pieds noirs n’y sont pour rien. Le gouvernement de l’époque, judéo-maçon a préféré faire pousser discrètement des mosquées..Tant est que les mosquées ont poussé plus vite que sous l’occupation des ottomans……. En 1962, en Normandie des harkis qui voulaient devenir chrétiens ( ils avaient déclaré sans trop savoir pourquoi au français qui les encadrait, votre religion sera notre religion), ce sont faits mettre dehors par des'” curés'” et des enfants être interdits d’écoles chrétiennes…. Le clergé français est corrompu au moins à 60%. Tout est corrompu dans ce pays et ce n’est pas d’aujourd’hui que la bête immonde a réussi à tisser sa toile… Oui, je le crie haut et fort, mes arabes, les miens je les aime, car on a jamais cessé de leur mentir et ils ont quelque chose que les français prétendus de souche n’auront jamais… Je n’insiste plus, car avec tout ce que j’ai découvert la France est coupable et ne mérite aucune miséricorde, mais ce n’est pas moi le juge.

  • HuGo , 10 Août 2016 à 13:20 @ 13 h 20 min

    En fait une grande partie de l’Église de nos jours, du moins en Occident, s’égare à pmes yeux du moins….Cet état d’esprit est prégnant depuis pusieurs décennies, sans doute s’exprimait-il sûrement déjà au 19ème siècle, d’où les mises en garde du Magistère de ce temps face au modernisme. De nos jours, de plus en plus, l’Église catholique semble soumise à la pensée majoritaire du relativisme, de prêt-à-vivre comme on veut, jusqu’à oser ignorer non toute référence à Dieu comme la majorité du commun de nos contemporains, mais au moins à en édulcorer des injonctions (Mt 28,19-20 (Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde).
    Il faut relire et méditer la lettre de st Paul aux Romains 12, 1-2 ‘Je vous exhorte donc, frères, par la tendresse de Dieu (…) Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait.’
    Pour moi, catholique pratiquant, ce devient incompréhensible. Je sais que m’exprimant ainsi je suis déjà catalogué d’extrémiste par nos grands esprits oouverts catholiques, même par de nombreux membres du Magistère !
    Car, en fait, ou bien la grâce du sacrment du baptême est réservée (de quel droit ?) ou cette grâce doit être onée à tous ceux qui ne marquent le désir (mais serait-ce catholique = universel ?) C ‘est le sacrement d’initation à la vie chrétienne, celui qui est le plus gratuit !!!
    la France eût-Elle été la Fille aînée et l’Occident catholique si nos ancêtres avaient agi ainsi.
    Je m’interroge avec anxiété sur notre avenir si l’on prolonge cette dérive générale !!!

  • Leray , 10 Août 2016 à 23:22 @ 23 h 22 min

    Votre haine contre les pieds noirs doit faire partie de votre revisionnisme.
    Pour votre gouverne, je suis pied noir…J’ai été baptisé par un pasteur kabyle au temple methodiste à Constantine..Etonnant non….

  • AURORE ANGELIQUE , 11 Août 2016 à 8:13 @ 8 h 13 min

    Cela ne m’étonne pas …Quelle bande de crétins … Comme c’est dommage .!..Puisse cette jeune femme rencontrer un prêtre intelligent qui sache l’écouter !

  • Fred , 11 Août 2016 à 10:46 @ 10 h 46 min

    Je suis né et baptisé depuis 58ans. Il y a environ 5 ans, je me suis remis en question pour trouver un sens à mon existence. Cela n’a pas été et n’est toujours pas facile à déterminer. Néanmoins je progresse avec bonheur grâce à la prière parmis les chausse-trappes que notre époque , et peut-être plus que jamais dans toute l’histoire de l’Humanité, nous sommes “obligés” de nous confronter. D’ailleurs est-ce peut-etre un Mal pour un Bien…?!
    Je prends pour exemple le code civil et la loi coranique, et toutes les jurisprudences que patiemment l’homme a su “glisser” pour le bénéfice de “ses” petites affaires, ça rime à quoi en définitive? Y a t-il des jurisprudences de glissées dans les dix commandements de Dieu. Faut-il mettre au pilon la Loi Divine parce qu’elle ne nous permet pas de faire nos petites “carambouilles” à l’abris des regards indiscrets? Mais de quels regards nous parlons ici, précisément. Récemment un prête (merci à lui) m’a rappeler que Dieu Créateur était certes invisible , mais présent, ici meme en ce monde.
    J’entends déjà des voix s’élever pour dire que si il était là il ne tolérerait pas l’œuvre que le “Mal” fait actuellement. Avancer de tels propos et pour la perception que je me fais de l’immense “Mystère de Dieu”, justement l’œuvre du “Mal”. Le monde dans lequel nous nous mouvons, est la création de Dieu. Ce monde donne au phénomène que l’on nomme la Vie (don de Dieu) la possibilité de se realiser par réapropriation de la mesure divine. En même temps il faut bien prendre conscience que dans ce “quelque part” que notre condition de pêcheur, ne nous permet pas de nous relier ” directement, intégralement, viscéralement au Coeur de l’ ” Etre Divin qui est Amour. Le Mystère est tellement “vaste” pour nos petits esprits, si grand soit-il, qu’il faut en définitive non pas se résigner, ni à croire, mais à “croitre” les yeux fermés, dans une confiance aveugle, totale Dans l’en’seignement deJésus Christ fils de Dieu fait Homme, venu incarner la Parole de Dieu Créateur, notre Pere à tous, sans oublier Marie est son “indécrottable” Amour Maternelle.
    Voyez comme nous sont vraiment petit dans tout cela. Nous sommes des enfants qui avons besoin d’un pére et d’une mére, plus exactement les limites de notre compréhension de nos esprits ont besoin de visualiser par le procéder de personnification du Grand Mystère qu’est l’Amour Divin.
    Amour, qui n’a absolument rien à voir avec l’expression que le “Malin” perfidement a détourné sous le terme vulgaire charger de ” vénalité”: Baiser, une expression désignant tromper où ce faire tromper…..
    Le “Malin” perfidement nous baise par le biais du détournement du “Verbe”. Aujourd’hui si vous prêtez attention aux discours et informations, le sens des verbes sont détourner en quantité industrielle. Le “Malin” aurait-il peur d’être découvert, ou pense t-il sérieusement pouvoir supplanter Dieu Créateur. Ayons une pensée pour ses suppôts qui pour certains sont à leur insus manipulés. Que aux autres qui lui vouent un reel culte, ce n’est pas à nous de les juger vous en conviendrez.

  • Fred , 11 Août 2016 à 11:12 @ 11 h 12 min

    Omission:
    Si le “Malin” craint d’être découvert? Il l’est de facto ! De plus sa “force”, il la tient du pouvoir, qui lui n’est qu’une conséquence de la “Volonté”, et ses suppôts ne peuvent l’acquérir. Ils ont le pouvoir de nuire mais pas la volonté de nuire car ils ne savent pas ( du verbe ” ca-voir) de quoi il en retourne. On peut-être volontaire mais pas initier la Volonté.Hors de nos compétences.
    On peut imposer son pouvoir mais pas ” LA” Volonté. Dieu n’a pas recourt au pouvoir . Il ne dit pas je peux, mais Je ” Vœux” , car c’est ma Volonté d’Etre, pas celle de l’Avoir, si malicieusement appelé Bien…

Les commentaires sont fermés.