Il faut inverser la courbe de la dépense publique !

300 milliards d’euros soit un quart de la dépense publique, c’est ce que représente la masse salariale de la fonction publique en France ! Et ça continue de monter, explique Nicolas Doze ce jeudi sur BFM TV. Un excès de dépenses publiques, c’est un excès de prélèvements obligatoires. Or comme le rappelle Arthur Laffer, un excès de prélèvements obligatoires plombe l’économie et fait ensuite baisser les recettes fiscales. Le moins mauvais impôt est un impôt proportionnel avec une assiette large. Mais bon, on est en France…

Autres articles

15 Commentaires

  • Pascal , 10 Sep 2015 à 22:44 @ 22 h 44 min

    On arrête l’immigration de masse, ça fait 70 milliards par an de gagné.
    On sort de l’euro monnaie unique pour réduire les écarts de compétitivité (avec l’Allemagne notamment). Les recettes fiscales augmentent mécaniquement avec la reprise de l’économie.
    On renforce la fonction publique d’Etat et on réduit la fonction publique territoriale.
    Une fois qu’on aura fait tout ça on pourra se pencher sur la question de l’impôt le plus optimal, le progressif ou le proportionnel.

  • jsg , 11 Sep 2015 à 5:44 @ 5 h 44 min

    Le problème est compliqué, car derrière chaque fonctionnaire il y a une famille.
    D’autre part, même si vous n’en rembauchez aucun, la courbe miminuera, uniquement avec le décès de chaqque retraité de l’administration et pas autrement !
    La fonction territoriale, appuyée par l’état en refilant ses responsabilités aux locaux; lesquels se sont empressés de créer les communautés de communes dans des zones à forte densité démographique, a eue l’effet contraire ! encore avec la complicité de tous les “responsables…mais pas coupables…”.
    Bref on est dans la mouise et pour un bout de temps; du moins tant qu’on ne punira pas les vrais responsables de cette chianlit.
    On n’avait pas besoin de ces pseudos communautés, qui ne servent qu’à planquer des copains appelés “compétants”.

  • lors , 11 Sep 2015 à 7:34 @ 7 h 34 min

    doze incompetent ( il devrait aller suivre une formation d economiste pour commencer ) et leche bottes du SYSTEME comme 90% de ses invites .

  • ladelphinette , 11 Sep 2015 à 8:25 @ 8 h 25 min

    … On supprime une partie des députés, les 3/4 des Sénateurs qui – paraît-il – ne paient même pas leur “cantine”) on (quand je dis on, ce sont tous nos élus) déclare TOUTES les primes aux impôts, suppression de la prime de nuit et de chauffage pour les… jardiniers, à Bruxelles contrôle strict de présence (et non pointage et hop … on s’en va). Vous rappelez-vous que “moi, je” avait déclaré que son “salaire” et celui des ministres seraient baissés ? Trois mois plus tard, en plein mois d’août, le Sénat votait contre car “anticonstitutionnel” Et la Cour des comptes, avec ses emplois non déclarés, se permet de pointer du doigt le prix du repas de nos soldats ? “On voyage” moins en avion présidentiel, en falcons (il y en a toujours au moins 3)… Liste non exhaustive …Oh que oui, on pourrait en faire des économies sans avoir à tondre systématiquement une petite tranche des concitoyens !!!

  • HuGo , 11 Sep 2015 à 8:50 @ 8 h 50 min

    Je retiens aussi – et cela m’inquiète – que le Pouvoir envisage une nouvelle loi d’office supprimant le congé le jour de l’épiphanie (Noël orthodoxe) et de l’Ascension, deux fêtes chrétiennes…alors qu’on envisage aussi de donner deux jours chômés de fêtes mohamétanes, si je me souviens correctement ! Au fond, même l’économie politique participe-t-elle aussi comme un prétexte à saper le fondement chrétien de nos Peuples?

  • lors , 11 Sep 2015 à 9:11 @ 9 h 11 min

    doze une carpette vide et plate

  • nauticat , 11 Sep 2015 à 9:22 @ 9 h 22 min

    bonjour Pascal ,solution évidente à propager partout en France .Hélas il nous faut attendre 2017 ,date à laquelle les responsables / coupables de notre déchéance seront éliminés .Malheureusement d’ici là le gouffre sera plus profond ,partant plus long à combler .

Les commentaires sont fermés.