Election départementale partielle d’Orange : La Ligue du Sud écrase le Front National

Election départementale partielle d’Orange : La Ligue du Sud écrase le Front National

signale LeFigaro.fr :

La Ligue-du-Sud a remporté les élections départementales partielles d’Orange, dimanche, en réunissant 66,67% des suffrages face aux candidats Front national qui enregistrent 33,33% des voix, selon la préfecture.

Yann Bompard, fils de Jacques Bompard, député-maire d’Orange et fondateur de la Ligue-du-Sud, et Marie-Thérèse Galmard retrouvent leurs sièges au conseil départemental de Vaucluse. Ils ont obtenu 3.535 voix alors que les candidats du FN, Jean-François Mattéi et Brigitte Vigne, n’ont rassemblé que 1.767 suffrages, avec un taux de participation de 24,61%.

Ils avaient été élus en mars 2015 avec 50,03%, soit 6 voix seulement de plus que le binôme frontiste (49,97%), qui avait intenté un recours. Le Conseil d’État avait invalidé le scrutin, estimant qu’une dizaine de votes du second tour étaient litigieux.

Lors du premier tour de l’élection départementale partielle, la Ligue-du-Sud était arrivée en tête avec 41,16% des suffrages devant le FN (24,30%). Les trois autres binômes en lice avaient été éliminés en ne rassemblant que 15,80% des voix pour Les Républicains, 13,83% pour le Front de gauche et 4,91% pour la liste écologiste.

Autres articles

2 Commentaires

  • C.B. , 10 Oct 2016 à 11:55 @ 11 h 55 min

    Un traitement en pourcentages est sans grand intérêt.
    Les comparaisons en données brutes sont plus pertinentes: la différence du nombre de voix est cette fois-ci de 1768n et non de 6 (ou 8selon d’autres sources), par conséquent, la contestation du résultat est hors de propos.
    On aurait aimé avoir une comparaison du nombre de voix de chaque camp par rapport au scrutin litigieux.
    En 2015, selon http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Departementales/elecresult__departementales-2015/(path)/departementales-2015/084/08411.html, au second tour, le binôme LS avait obtenu 4 489 contre 4 483 au binôme FN.
    En 2016, au second tour également, le binôme LS obtient 3 535 voix contre 1 767 pour le binôme FN.
    Pas de quoi pavoiser ni d’un côté ni de l’autre, il y a eu moins d’électeurs convaincus que l’année dernière. Dommage.

  • rorol , 11 Oct 2016 à 7:54 @ 7 h 54 min

    écrase est un grand mot, c’est plutôt la gauche qui est écrasée

Les commentaires sont fermés.