Le PS belge est au moins aussi dégénéré que le PS français

Selon les journaux du groupe de presse Sudpresse, le président du parlement de la Communauté francophone de Belgique, Jean-Charles Luperto, est soupçonné de faits de moeurs et d’exhibitionnisme, commis depuis cinq mois dans les toilettes d’une station-service, à Spy, sur l’autoroute E42. “Quatre plaintes” ont été “déposées depuis avril”, rapporte l’agence Belga.

Autres articles

23 Commentaires

  • lepitt , 10 Nov 2014 à 18:55 @ 18 h 55 min

    Aux chiottes les socialistes… Ah ça soulage !

  • patrick Canonges , 10 Nov 2014 à 19:16 @ 19 h 16 min

    Si l’on commence à déballer les errances sexuelles des personnages publics, on en a pas fini et la droite sera pleinement concernée. Songeons à la famille d’un sous-préfet d’origine vendéenne, pour ne prendre qu’un exemple entre cent ou mille.

  • marie france , 10 Nov 2014 à 19:50 @ 19 h 50 min

    vous êtes de mauvaise foi,la personne dont vous faîtes illusion n’a rien de comparable avec ce personnage belge,ne faîtes pas d’amalgame !c’est un de ses enfants ,lui n’y est pour rien ! pardon “allusion”

  • Charles , 10 Nov 2014 à 20:11 @ 20 h 11 min

    Canonges, votre mention du cas de PV est débile.

    L’histoire réelle est pire encore, sachant que Villiers n’y est pour rien.

    Il faut savoir que tout remonte à la période de 1994/1995 (ou 2001)
    pour empêcher Villiers d’être candidat aux présidentielles.

    Des gens de droaate avaient infiltré un polysexuel
    dans le groupe des volontaires du Puy du fou pour violer le fils ainé de Villiers.
    Ceci dans le but de déstabiliser le candidat Villiers.

    Ensuite, le garçon assez perturbé s’est attaqué à son plus jeune frère.
    bref, un effet domino pour casser le candidat Villiers…
    Une famille détruite pour ne plus menacer l’empire…

  • eric-p , 10 Nov 2014 à 22:16 @ 22 h 16 min

    Désolé, il est parfaitement légitime que les citoyens belges soient informés
    des moeurs dépravées de leurs élus.
    Les élus et les fonctionnaires n’ont pas à être au dessus des lois.

    Votre commentaire sur la protection des personnes publiques me sidère…

  • champar , 11 Nov 2014 à 12:23 @ 12 h 23 min

    @patrick Canonges
    Calomniez, calomniez il en restera toujours quelque chose !
    Vous faîtes un beau troll du politiquement correct avec toute la turpitude que cela veut dire.

    @Charles
    Merci pour ces explications fort complètes que je ne connaissais pas, je me doutais que ce drame familial avait été téléguidé par des malveillants mais je ne savais pas toute la méchanceté qui se cachait derrière, la turpitude citée dans mon paragraphe précédent.

  • PG , 11 Nov 2014 à 15:21 @ 15 h 21 min

    @ Charles$

    Cessez d’être naîf ou de vouloir excuser votre milieu.
    Le coup du polysexuel infiltré est de l’affabulation : il existe des polysexuels dans le milieu catho tradi ou conservateur, et au Puy du Fou comme partout, même s’ils y sont sans doute moins nombreux et souvent plus cachés et surtout parce qu’on y étouffe les affaires de moeurs.
    Il existe un certain nombre de cas de pédophilie dans le milieu catholique versaillais, et particulièrement dans le milieu tradi, affaires étouffées par les familles, y compris les familles de victimes, au nom de la bonne réputation, mais avec comme conséquence, l’effondrement psychologique, la dépression ou schizophrénie de ces jeunes auxquels on a dénié le statut de victimes et pour lesquels aucune thérapie sérieuse n’a jamais été entreprise.
    Je peux citer une quarantaine de cas en 20 ans.
    Et nous entendons régulièrement parler de nombre d’autres cas dans différents lieux de France : le milieu catho, très puritain, cache tjrs ses maux, de peur d’altérer l’image des familles.
    Il existe une famille avec plusieurs vocations religieuses, dans laquelle l’inceste existe depuis 3 générations, avec des drames humains épouvantables, et ceux qui dénoncent cela en interne sont impitoyablement coupés de la famille, traités en ennemis, alors qu’ils ont été victimes ou témoins très directs et veulent rompre cette généalogie du vice.
    La conséquence en en dramatique : beaucoup de victimes de prédateurs deviennent elles-mêmes prédateurs.
    Par relations avec des proches, je connais beaucoup de détails sur cette affaire vendéenne, qui corroborent ce schéma. Il ne s’agit pas de condamner tel ou tel, mais nous tous : nous pensons souvent intelligent de masquer le mal, alors que par cette attitude nous le laissons à se répandre, caché et sournois.
    J’ai vu un jeune garçon abusé, dans une famille hyper tradi, recevoir l’ordre de se taire. pas de psy, que des confesseurs, et aujourd’hui à plus de trente ans, il ne parvient pas à savoir encore, s’il est homosexuel, s’il a été victime réelle, ou consentante, etc…. : il est détruit sauf miracle. Mais ses parents sont une famille connue du milieu catho, qui affecte de ne rien savoir de ce drame, commis par un proche issu d’une autre famille catho, laquelle etc…… : c’est un noeud de serpents versaillais, qui dure et perdure, dans le silence glacial de ceux qui savent. Le prédateur a pu ainsi faire au moins 20 victimes.
    Il en est d’ailleurs de même sur les grossesses juvéniles et les IVG de confort en milieu tradi : tel qui hurle sur Simone VEIL dans les dîners, ignore que sa femme a fait avorter sa fille sans le lui dire.
    La famille peut être une prison, si le pharisaïsme et le moralisme se sont substitués à l’amour de charité, qui commence par la vérité.
    Quand on e veut ”mieux” que les autres, en refusant de reconnaître son péché, on ment : et quand c’est collectif, on broie des jeunes et des adultes. Puis on rend impossibles des unions qui ensuite se défont etc…..

Les commentaires sont fermés.