L’UMP oublie de rendre hommage au Général de Gaulle, pas Florian Philippot

rapporte Le Lab d’Europe 1 :

“Cela fait 44 ans que le général de Gaulle est décédé. L’ombre du premier président de la 5ème République plane pourtant toujours au-dessus de la vie politique française, comme en témoigne le discours de Nicolas Sarkozy, vendredi 7 novembre, porte de Versailles. Celui qui ambitionne de succéder à Jean-François Copé à la tête de l’UMP n’a eu de cesse d’évoquer le général.

Pourtant, aucun cadre de l’UMP n’a fait le déplacement, ce dimanche 9 novembre, à Colombey-les-Deux-Églises, pour rendre hommage à l’ancien président, décédé le 9 novembre 1970. Florian Philippot était lui bien présent.”

Autres articles

40 Commentaires

  • kenwothgg , 11 novembre 2014 @ 8 h 13 min

    Je crois qu’a l’UMP on se rend compte que petit à petit la vraie histoire de la période de gaulle est en train de sortir ,qu’il a été avant tout un menteur un assassin un criminel de guerre et q’il a surtout fait se battre entre eux des français ,et qu’il faudra bien un jour le jugé comme criminel contre l’humanité , effectivement la France à été morcelée à cause de lui et il s’est permis de donner des départements français le pétrole français à des gens qui n’avaient aucuns droits ,il faut bien reconnaître que la France et les français vont mal c’est depuis sa présidence et que les autres abrutis qui lui ont succédaient aussi bien de droite comme de gauche non rien arrangé non plus . SAUF A PROTÉGER LEURS AVANTAGES ET PRIVILÈGES au détriment du peuple .

  • HuGo , 11 novembre 2014 @ 8 h 17 min

    fifty-fifty…le général De Gaulle fut, pour moi, un de ces grands hommes politiques que l’on ne rencontre qu’une fois par siècle.
    Le cardinaux Richelieu, Mazarin, le furent tout autant…Napoléon….mais, bien sûr, ces extraordinaires grands politiques suscitent de très nombreux opposants, parfois plus qu’une majorité de la population…
    Ils demeureront des références…pourquoi pas, cela élève le jeu politique au plus niveau, ne déplaise aux esprits chagrins !
    Que F. Philippot prenne en référence un si grand politique me rassure plutôt.
    Quand au reproche de rendre grâce à Dieu, tout en étant loin d’être saints, maintes fois mis en exergue, je le trouve très pharisien.
    Jésus-Christ est venu pour les pécheurs, les invitant à la conversion, 77 fois 7 fois, Il pardonnera..,et puis, nul, par ses propres forces, ne peut espérer être sauvé!
    Prendre le Christ comme modèle suprême me semble la seule voie en cette vallée de larmes et de grincements de dents…Même certains chrétiens voudraient jeter la première pierre, oubliant que c’est avant tout un acte de confiance en un chemin ardu de tous les instants avant d’être une observance stricte de la Loi (commandements) à la lettre près.

  • rorol , 11 novembre 2014 @ 8 h 47 min

    le gaullisme n’a pas de parti, il est universel ,

  • Phébus , 11 novembre 2014 @ 9 h 17 min

    Forcément ! L’histoire a été remodelée en oubliant toutes les vilenies du sieur de Gaulle !

  • hermeneias , 11 novembre 2014 @ 10 h 02 min

    Quel discours de jean foutre Hugo

    on croirait entendre un de ces prélats cauteleux , très arrangeants et roués , à la solde du pouvoir , et d’un pouvoir qui se prend pour Dieu , héritier d’une ré publique radicale socialiste qui n’a pas craint d’expulser religieux et religieuses de leurs couvents , digne héritière de roitelets qui déjà se poussaient du col , après St Louis et Charlemagne , et entendaient mettre au pas l’Eglise …..

    Bref il y a une vie hors de la politique et d’un pouvoir corrupteur qu’il faut certes regarder et connaitre , qu’il faut toiser de loin , et ne toucher qu’avec des pincettes et auquel il faut éventuellement résister …..sauf si on est une carpette et un jean foutre et que l’on suit le troupeau avec résignation …..réjouissante perspective ! Quel ennui !

    Je vous signalerai , après votre petite péroraison préchi-précha digne du “meilleur” pharisaisme , que le Christ s’est justement trouvé confronté in fine au Léviathan ( dont parle Hobbes ) en personne via ses représentants les chefs religieux en place ( à l’exception de quelques uns Nicodème , Gamaliel …) et le représentant de César …..
    Et que parmi les saints et les martyrs beaucoup ont été écrasés par de grossiers politiques imbus d’eux mêmes qui se croient grands , alors qu’ils sont gros et enflés et tout petits …..
    Mais visiblement vous êtes impressionné par les gros et par ce qui brille d’une lueur douteuse .

    Il faut reprendre votre caté édulcoré à Zéro

  • tumo , 11 novembre 2014 @ 10 h 29 min

    Etant à la commémoration dimanche, j’ai vu Philippot avec une vingtaine de jeunes pour la photo c’est mieux, Dupont-Aignan avec une centaine de personnes plus ou moins jeunes et Hidalgo.Beaucoup de gens se réclament du général De Gaulle mais l’important c’est l’inspiration qui peut nous apporter dans cette France sacrifiée d’aujourd’hui.

  • Mas Jean-Marie , 11 novembre 2014 @ 10 h 38 min

    Au soir de mes 70 printemps, Je salue la mémoire du Général, qui, quoiqu’en disent certains est bien le grand chef d’état dont la France a eu bien besoin a différentes époques.
    La constitution mise en place par lui essouffle un peu, mais elle a permis une stabilité jusqu’à ce jour. Les rapprochements qu’il a réalisé, et surtout avec les Allemands nous ont été bénéfiques, tant au plan économique que pour la paix de l’Europe.
    Pompidou aussi, a été un grand président, il s’est attaché a poursuivre l’oeuvre de son prédécesseur en modernisant et réformant le pays.
    Ensuite, choc pétrolier, Giscard et le regroupement familial des immigrés, c’est le début de la chute.
    Chirac, que DE Gaulle n’aimait pas a coupé les rubans, la déconstruction a commencé sous Mitterrand.
    Sarkozy ne pouvait réussir, il n’avait pas le soutient de la presse, ni de la franc maçonnerie.
    Quand au pantin actuel, c’est le pire qu’il pouvait arriver au pays, la porte ouverte a tout et a n’importe quoi. Pourvu que ça finisse vite.

Les commentaires sont fermés.