Girard balance Copé, Malet injurie Labarre, Familles de France pour la dénaturation du mariage…

Un débat instructif. Invité mardi 8 janvier 2013 dans “Ça vous regarde” sur LCP, le maire PS du IVe arrondissement de Paris Christophe Girard a mis en doute la sincérité de l’engagement de Jean-François Copé contre la dénaturation du mariage (à partir de 9’50’’) :

“Il se trouve qu’avec Jean-François Copé, on a longtemps échangé sur ces sujets-là, depuis des années, que Jean-François Copé, dans son camp, avait une très bonne évolution. (…) Il trouvait que (…) la société a besoin de temps. Aujourd’hui, de voir qu’il s’est renfermé, qu’il a pris une position tactique, politicienne, moi, ça m’attriste parce que ça discrédite pour moi le fond de l’opinion, de son opinion, parce que je sais que ça n’est pas son opinion.”

Un peu plus tard, Jean-Baptiste Malet, journaliste à Golias, injurie le secrétaire général de l’enseignement catholique (à partir de 13’30’’) :

“C’est un homme d’extrême-droite, M. de Labarre. Il est dans les réseaux traditionalistes. On le connaît bien, M. de Labarre… Il vient de l’extrême-droite !”

Enfin, on apprend au cours du débat que l’organisation Familles de France, représentée par Thierry Vidor, son directeur, pourtant co-organisatrice de la Manif pour tous de dimanche, n’est pas opposée à la dénaturation du mariage (à partir de 8’15’’) :

“On est pour le mariage (homosexuel, ndlr), mais un mariage, pour nous, un peu à la portugaise. C’est-à-dire que nous, on pense qu’il n’y a pas de droits à l’enfant, il y a le droit de l’enfant.”

Autres articles

11 Commentaires

  • tonio , 12 janvier 2013 @ 14 h 32 min

    Famille de France, c’est décevant..

  • PATRIOTE , 12 janvier 2013 @ 16 h 43 min

    Copè et l’UMP ne sont pas sincère?? Je suis trop surpris lol (il n’y à que des imbéciles qui puissent penser que l’UMP est pro famille ou tout simplement pro France)

  • Le Nouveau Croisé , 13 janvier 2013 @ 10 h 23 min

    Récupération quand tu nous tiens !

    Mes amis, connaissez-vous un seul homme politique qui na jamais tenté ou fait de la récupération
    d un grand mouvement populaire ?
    Je l ai vu en 84 lors de la manif pour l enseignement libre: après avoir demandé à un colonel des CRS s il laisserait passer le cortège, en direction de l Elysée (j étais adjoint au maire de ma commune et portais mon écharpe tricolore) il m a répondu :”Non et je ne ferai pas tirer sur des élus du peuple !” J ai entonné alors ” A l Elysée…A l Elysée…) et un député (pourri de la Nation) ma dit ” Calmes-toi on est pas là pour renverser Mitterrand ! ”
    Ce jour-là nous étions en capacité de renverser la gauche au pouvoir.
    ” Grace à la droite co…..s molles nous repartis le soir dans nos départements avec un goût amer dans la bouche “

  • Jean de Sancroize , 14 janvier 2013 @ 9 h 52 min

    De retour de la Manif. Début 84, j’étais militaire Opex au Liban, je n’étais pas présent en Métropole.
    Mais effectivement quand on veut , on peut, avec ou sans l’armée, laquelle les politiciens de gauche comme de droite s’en méfient depuis 1958, date du fameux coup d’état qui aurait pu permettre un changement de destin de la France. De Gaulle a trahi ses hommes, l armée et la France son propre pays. Il faut signaler que le ministère de la défense est de plus en plus gangréné par la franc-maçonnerie, aujourd hui on parle même de purge organisé par le franc-maçon Le Drian – le MINDEF –

    Peuple de France, réveille toi !

Les commentaires sont fermés.