Hippopotomonstrosesquippedaliophobie?

Hippopotomonstrosesquippedaliophobie?

 

 

Si anticonstitutionnellement, hexakosioihexekontahexaphobie (peur du nombre 666)), glycosylphosphatidyléthanolamine et d’autres termes de médecine, chimie et droit français vous effraient, vous êtes surement atteint d’« hippopotomonstrosesquippedaliophobie ». Ouf, reprenez votre souffle ! Plus simplement, il s’agit de la peur des mots trop longs.

Avec respectivement 25, 29, 32 et 36 lettres, ils comptent parmi les plus longs mots de la langue française. Le paradoxe entre le nom de la pathologie et sa signification est assez hilarant, quant à la prononciation… c’est sans commentaire.

Mais l’on fait pire (ou mieux) à Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch, petit village du pays de Galles, dont le nom comptabilise 58 caractères et qui gagne ainsi le premier rang des noms les plus longs de villes d’Europe.

Conseil d’ami à tous les hippopotomonstrosesquippedaliophobes, ne vous essayez pas à l’apprentissage de la langue de Goethe, cela pourrait vous être fatal ! Heureusement pour vous, le mot allemand le plus long a été supprimé l’an dernier suite à l’annulation de la loi qu’il désignait : « Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz », soit : « loi sur le transfert des obligations de surveillance de l’étiquetage de la viande bovine ». Un seul mot contre 14 en français et pas l’ombre d’un laconisme !

Soyez rassurés, aucun cas d’hippopotomonstrosesquippedaliophobie ne semble encore officiellement avéré et a priori, si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous n’êtes pas atteint. Et puis finalement, la phobie des mots longs est préférable à la phobie administrative, non ?

Source

Articles liés