Sur les traces de Boko Haram

Alors que ce dimanche, Boko Haram a fait allégeance à l’organisation de l’Etat islamique, le Document iTELE nous emmène sur les rives du lac Tchad, devenu l’épicentre d’une guerre insaisissable. Le pays est aujourd’hui en première ligne de la “riposte régionale” menée contre la secte islamiste, dont l’influence s’étend bien au-delà de ses frontières d’origine, au Nigéria. Une équipe d’I>Télé est allée à la rencontre de ces Africains qui combattent mais aussi de ceux qui fuient Boko Haram, afin de comprendre quelles sont ses méthodes et ses objectifs. Un reportage de Florence Lozach et de Peggy Bruguiere :

Autres articles

2 Commentaires

  • HuGo , 11 Mar 2015 à 9:40 @ 9 h 40 min

    l’Union africaine ne m’inspire aucune confiance. Elle qui est souvent en porte-à-faux : soutien à Kadhafi (le grand argentier de l’Afrique selon ses vues), soutien aux Frères musulmans en Égypte face à Abdel Fattah Al-Sissi en 2014 (et contre une bonne partie de la population la plus intègre d’Égypte qui rejettait les Frères musulmans) ..pour moi, cette force d’intervention multinationale africaine n’inspire rien de bon ! Beaucoup de palabres, très peu d’actes concrets et quasi non-efficients !
    Seul le Tchad semble crédible, mais a fort à faire face à ces multiples agressions barbares sous bannière de l’Islam ….
    Rien de bon pour l’avenir proche…rien pour nous non plus en Europe qui risque de connaître d’ici une à deux générations, une situation à l’Égyptienne au mieux, surtout grâce à la voie prise par les fédéralistes européistes pusillanimes, ouvrant toute grande la porte à l’islamisation en douce de l’Europe !
    Même l’Église catholilque se porte beaucoup trop peu en défenderesse de nos frères persécutés !!!

  • antikhmer , 11 Mar 2015 à 11:53 @ 11 h 53 min

    IDI va surement faire un très bon bilan contre Boko Haram

    pour la reco, il peut compter sur les moyens aériens d’Epervier

Les commentaires sont fermés.