Reconnaissance “irrévocable” de la responsabilité du massacre de Katyn par Moscou

“La reconnaissance par Moscou de la responsabilité soviétique pour le massacre de 4.000 officiers polonais à Katyn est irrévocable”, c’est ce qu’à déclaré lundi le Président russe Dimitri Medvedev à Smolensk, en compagnie de son homologue polonais, le Président Bronislaw Komorowski.

Le deux chefs d’Etat sont venus se recueillir à Smolensk, sur le lieu de l’accident d’avion ayant entraîné la mort de l’ex Président polonais Lech Kaczynski. Ils doivent également se rendre dans la forêt de Katyn où furent exécutés en avril 1940 plus de 4.000 officiers polonais par le NKVD ( la police secrète soviétique).

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Budelberger , 11 avril 2011 @ 15 h 34 min

    « La reconnaissance par Moscou de la responsabilité soviétique », on n’en a rien à foutre ; que Moscou reconnaisse, ou nie comme jusques à il y a peu, sa responsabilité est connue de tous depuis la découverte du charnier, en 1943, par ses alliés nazis.

  • Budelberger , 11 avril 2011 @ 15 h 36 min

    Et en affirmant cela, je me mets sur le dos la loi Rocard–« Lady » Fabius « Macbeth »–Gayssot–Vidal-Naquet, qui impute, via le procès de Nuremberg, ce crime aux alliés des Soviétiques, les nazis.

Les commentaires sont clôturés.