Quand Sarkozy découvre qu’il ne ressuscite pas les morts…

Invité mardi du Grand Journal présenté par Michel Denisot sur Canal +, Nicolas Sarkozy s’est laissé aller à de surprenantes confidences, celles que ferait un petit garçon qui découvre qu’en fait, il n’est pas un super-héros comme dans les dessins animés du matin : “J’ai appris deux choses puisque vous m’interrogez : d’abord, c’est que, malgré toute la volonté politique qui est la mienne, il y a des souffrances auxquelles on ne peut pas répondre. Je l’ai découvert dans mon mandat. Ça ne me fait pas renoncer à mon engagement ou à ma volonté de faire… Mais j’ai découvert ça ! Que malgré toute ma volonté, vous ne pouvez pas rendre à des parents la vie d’un soldat qui est mort, dont vous avez fixé la mission. Ou quand une usine ferme, que les gens sont désespérés, ça ne marche pas à tous les coups… Pourtant, j’ai essayé !”

Autres articles