Jean-Philippe Désir déclare 20 000 euros de patrimoine !

Interrogé ce jeudi par Yves Thréard pour Le Figaro, Jean-Philippe Désir, davantage connu sous le pseudonyme “Harlem Désir” (plus “mec de la rue”, plus “caillera”…), estime le plus sérieusement du monde son patrimoine “à environ 20 000 euros”. Celui-ci serait constitué de “livrets d’épargne” et d’une voiture. Aujourd’hui locataire, il précise avoir été propriétaire (en Île-de-France) avant de se séparer de la mère de ses deux enfants, Anna Angeli.

Après la vente de cet appartement, il ne lui resterait donc que 20 000 euros, à peine plus que le montant des amendes de stationnement que lui réclama le Trésor public avant que François Mitterrand ne le fasse bénéficier d’une amnistie en 1992, 80 000 francs de l’époque, soit 16 200 euros d’aujourd’hui.

Dit-il vrai ? Difficile de croire le Premier secrétaire du Parti socialiste quand on sait que, député européen depuis 14 ans, il gagne près de 8 000 euros brut par mois (6 200 euros net), sans compter l’indemnité mensuelle forfaitaire sans justificatif de frais généraux de 4 300 euros, rien qu’avec cette activité d’élu du peuple…

On a bien compris que l’objectif, à défaut de faire reculer la pauvreté, est d’avoir l’air pauvre, comme le peuple en ce moment.

Articles liés

48Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Apéro 64 , 11 avril 2013 @ 20 h 27 min

    Ça se peut, il fait comme ses copains, il met le solde restant au bled pour sa retraite.

  • Komdab , 11 avril 2013 @ 20 h 39 min

    C’est un boute-en-train je le savais ! Sacré Harlem !

  • GERARD , 11 avril 2013 @ 20 h 46 min

    Bonsoir,je n’ai pas compris.Il se fait bouter le train???M’étonne pas!!

  • marie , 11 avril 2013 @ 20 h 47 min

    on nous prend pour de caille

  • Jacques , 11 avril 2013 @ 20 h 48 min

    Décidément, le mensonge fait partie du package de l’élu socialiste…..

  • Charles , 11 avril 2013 @ 21 h 07 min

    Une solution simple consisterait a prévoir une amende
    en cas de sous déclaration prouvée sur le patrimoine d’un élu..
    A savoir,la saisie de la totalité des avoirs non déclarés.

    Plus un avis public a tout “tiers sachant”.

    A savoir sur la base d’une déclaration publique,toute personne
    ayant connaissance d’un supplément manifeste de patrimoine
    par rapport a la déclaration publique,aurait l’obligation légale
    de signaler aux autorités les informations dont elle dispose.

    La non déclaration entrainant une extension de peine a la dite personne.

    Donc les ex epouses et les ex maitresses devront se mettre a table.
    Désolé,c’est un peu dur mais ceci est inévitable dans la situation ou nous sommes.

  • Pancrace , 11 avril 2013 @ 21 h 15 min

    Il triche déjà sur son prénom, alors comment le croire sur le reste ? Hein ?

Les commentaires sont clôturés.