Condamné en appel pour avoir déclaré à des femmes voilées : «Vite, vite, il y a un cochon qui arrive»

Lu sur le site communautariste Oumma.com :

Deux jeunes femmes voilées qui se promenaient à Reims, ont été les cibles d’un geste déplacé, et d’une parole raciste de la part d’un automobiliste âgé de 28 ans, le 2 juillet 2013. Elles ont porté plainte, mais elles ont malheureusement été déboutées par le tribunal correctionnel de Reims, dans un jugement rendu le 13 décembre 2013.

Non satisfaites de cette décision, les deux jeunes femmes, accompagnées, aux côtés d’autres associations, par le comité 15 mars et Libertés, ont interjeté appel, devant la chambre des appels correctionnels, de la cour d’appel de Reims.

Bonne nouvelle ! La cour d’appel n’a pas retenu le fait que le jeune homme, comme il l’a prétendu, ignorait la portée de la parole qu’il a proférée à l’adresse des jeunes femmes : « Vite, vite, il y a un cochon qui arrive ». L’intention du jeune homme qui s’était arrêté, baissé la vitre de la voiture, pour injurier ainsi les deux femmes, est indiscutable et son acte a donc été condamné par le tribunal. Celui-ci a retenu que le prévenu a employé une expression visant à injurier une personne au seul motif de son origine, son appartenance vraie ou supposée à une nation, une race ou une religion, qui lui cause nécessairement un préjudice moral.

Le prévenu a été condamné, mercredi 07 mai, à un mois de prison avec sursis, 400€ en réparation du préjudice moral chacune et 500€ en application de l’article 475-1 du code de la procédure pénale. Décision assujettie par le paiement, par le prévenu de 120€, au titre de droit fixe de la procédure.

Autres articles

44 Commentaires

  • pi31416 , 11 Mai 2014 à 8:14 @ 8 h 14 min

    Et celle-ci, elle coûte combien? “Vite, vite, il y a un juge qui arrive!’

  • Guy Marquais , 11 Mai 2014 à 8:24 @ 8 h 24 min

    Malheureux pays ou une simple blague vous conduit devant la justice !
    Il n’y a pas de pire dictature que celle des mœurs éxogènes qu’on vous oblige à adopter !

  • Secotine , 11 Mai 2014 à 8:47 @ 8 h 47 min

    mais personne ne respecte la loi sur le voile intégral ! encore cette semaine il y en avait deux dans la galerie marchande de Carrefour.
    La police n’intervient plus par crainte “de trouble à l’ordre public”
    A coté de cela on nous tembourine jusqu’à la nausée que la loi sur le mariage pour tous étant passée nous nous devons de la respecter. non mais !
    Donc oui, deux poids, deux mesures.
    Et quand Dame Taubira aura la place qu’elle guigne du coin de l’oeil depuis le décès de Dominique Baudis au “droits de la personne” nous en aurons encore moins.

  • Tonio , 11 Mai 2014 à 8:55 @ 8 h 55 min

    On est bien en dictature!
    – un président qui gouverne avec moins de 18% d’opinion favorable: c’est un président “in partibus”
    – des tribunaux qui condamnent ce qui a toujours été, et depuis Vercingétorix et Arioviste, un trait fondamental de l’humour gaulois;
    – un premier ministre sans aucune formation qui pense diriger le pays avec les théories du petit livre rouge de Mao;
    – un PS qui renonce aux classe populaires d’autrefois et cire aujourd’hui les pompes des “nouvelles classe moyennes” tondues ras, basculées dans l’indigence et le chagrin tant elles ont été impitoyablement tondues, taxées, imposées.
    Quand il n’y a plus de poil, cela ne sert à rien de caresser dans le sens du poil!

  • Tonio , 11 Mai 2014 à 8:58 @ 8 h 58 min

    Et pour port du voile en public, pas de condamnation ? Et la loi qu’est-ce qu’elle dit, à quoi sert-elle ? Deux poids deux mesures ?
    Il y longtemps que le vers est dans le fruit de la justice…

  • jpr , 11 Mai 2014 à 9:24 @ 9 h 24 min

    Vous avez bien lu : cet homme est condamné par la justice française pour avoir “employé une expression visant à injurier une personne au seul motif de son origine, son appartenance vraie ou supposée à une nation, une race ou une religion”… C’est une bonne nouvelle : les catholiques, cible privilégiée des médias et des cultureux, sans parler de certaines catégories de français ou de généreux hommes de gauche, vont donc désormais gagner beaucoup d’argent au tribunal.
    Zut, j’avais oublié que cette justice est celle du mur des cons.

  • florisde , 11 Mai 2014 à 10:47 @ 10 h 47 min

    Le cochon devient une insulte raciste par le biais de juges dhimmi qui bientôt appliqueront la charia sans préjugé! On devrait tout se cotiser pour payer cette amende à ces deux islamistes féminines

Les commentaires sont fermés.