“Il n’y a pas de place pour Bachar El-Assad dans l’avenir de la Syrie”, selon le ministre saoudien des Affaires étrangères

Jean-Marc Ayrault a réuni lundi 9 mai plusieurs de ses homologues étrangers, notamment le ministres saoudien des Affaires étrangères, pour évoquer la situation en Syrie et la fragile trêve à Alep. Au lendemain de cette rencontre, Olivier Ravanello, spécialiste des questions internationales pour iTÉLÉ, a rencontré Adel Al-Jubeir, le ministre saoudien des Affaires étrangères. Selon lui, Bachar El-Assad “est le problème” en Syrie : “il suffit qu’il monte dans un avion et qu’il s’en aille, c’est tout simple”, a-t-il ajouté. “Il n’y a pas de place pour Bachar El-Assad dans l’avenir de la Syrie”, a ajouté Adel Al-Jubeir, le ministre saoudien des Affaires étrangères :

Autres articles

14 Commentaires

  • sergio , 11 Mai 2016 à 12:26 @ 12 h 26 min

    Quasiment mot pour mot , ce qu’avait déclaré le pignouf élyséen , il y a deux ou trois ans si ma mémoire est bonne ……
    Bachar est toujours là , n”en déplaise à ces guignols !
    Le même fil rouge tenu par ces inféodés à Washington , mène probablement au même endroit , savoir le bureau ovale de la Maison Blanche …….
    Les chiens aboient , la caravane passe !…..

  • Quéniart , 11 Mai 2016 à 12:37 @ 12 h 37 min

    les vrais muslims disent il n’y a pas de place pour les pédophiles éthyliques les wahhabis salafis amis de nos politiciens véreux

  • stephan_toulousain , 11 Mai 2016 à 13:51 @ 13 h 51 min

    Assad fera comme Nasser, il enterrera tous ses ennemis .

  • Marino , 11 Mai 2016 à 14:57 @ 14 h 57 min

    * L’Allemagne ne voit pas d’avenir proche pour la Syrie sans le président Bachar el-Assad, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier dans une interview au journal Welt am Sonntag.

    Les pays occidentaux aspirent à la démission de Bachar el-Assad et s’opposent donc à l’octroi d’une aide quelconque à son gouvernement.

    La Russie, pour sa part, a plus d’une fois appelé la coalition internationale à coopérer avec les autorités syriennes sous l’égide du Conseil de sécurité de l’Onu afin de combattre Daech.

    Début mars, M.Assad s’est de nouveau déclaré prêt à quitter son poste, mais uniquement si le peuple syrien le voulait. Une guerre pour l’indépendance est actuellement en cours en Syrie, selon lui.

    * Venu participer, lundi 9 mai, à Paris, à la réunion des « affinitaires », qui regroupe les pays les plus proches de l’opposition syrienne, Adel Al-Jubeir, le ministre saoudien des affaires étrangères a répondu aux questions du Monde

    […]

    La relation entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis est très solide. C’est notre allié le plus important. Nos relations ne sont pas personnelles, elles sont institutionnalisées. Nos intérêts stratégiques sont identiques. Nous voulons tous deux une Syrie sans Bachar Al-Assad[…]

    * Comment se fait-il que la relation franco-saoudienne n’ait jamais été aussi forte que sous François Hollande, un président socialiste ?

    – La France a eu un rôle spécial au Levant et en Afrique du Nord. Nous avons avec elle des relations très fortes, commerciales, militaires, de sécurité, économiques. Ses positions, sur tous les sujets, Israël et la Palestine, le Liban, la Syrie, l’Iran, l’Irak, le Yémen, sont presque complètement alignées sur les nôtres.

  • C.B. , 11 Mai 2016 à 15:07 @ 15 h 07 min

    De quoi se mêlent tous ces gens qui ne sont pas Syriens?
    De même, de quoi se mêle Obama de venir dire aux britanniques ce qu’ils doivent voter à la prochaine consultation électorale?

  • Marino , 11 Mai 2016 à 15:16 @ 15 h 16 min

    “Les positions de la France sont presque complètement alignées sur les nôtres” .. gloups!… gloups !…

    Dans ce cas je vous déclare que je ne suis plus Français…
    Cette France là me fait vomir… comme si tout ceux qui ont jeté de l’huile sur le feu en Syrie n’étaient en rien co-responsables des 200 000 morts .

    En tant que Français entendre dire par le représentant d’un des pays les plus rétrogrades de la planète que leur position est très proche de la notre, je trouve ça insultant.

    * Pour mémoire :

    En Arabie saoudite (le 27.01), 54 , le nombre des mises à mort annoncées depuis début janvier dans le royaume

    En 2015, L’Arabie saoudite avait mis à mort 153 personnes, selon un décompte basé sur des chiffres officiels, soit une très forte hausse par rapport aux 87 personnes exécutées en 2014.

  • Melisenda , 11 Mai 2016 à 18:18 @ 18 h 18 min

    Non, M. Adel Al-Jubeir, vous n’êtes pas habilité à juger de la situation en Syrie. Il me semble avoir déjà entendu ce genre de discours quasiment mot à mot de la part de Moi, Je l’Audacieux de l’Élysée qui, entre nous, continue à ruiner la France sans état d’âme.

    En conséquence, vous n’êtes crédible que pour encore trop de naïfs mais non pas pour la majorité de ceux qui vous entendent ; vous ne faites que du copier/collé de ce qui avait déjà été dit par d’autres encore moins crédibles que vous.

Les commentaires sont fermés.