Les médias qualifient « d’audacieux et courageux », Eric Gold, un maire qui dénonce  les électeurs FN de sa commune!

Les médias qualifient « d’audacieux et courageux », Eric Gold, un maire qui dénonce les électeurs FN de sa commune!

“Je n’ai pas pour habitude de donner des consignes de vote la veille des scrutins. Pour tout vous dire, j’ai même des scrupules lorsque c’est moi qui me présente, alors…
Je vais juste dire deux ou trois mots en ayant une énorme pensée pour les 155 St-priestois qui ont déposé dimanche dernier leur bulletin dans l’urne et ainsi aidé à peindre la tache au nord du département en brun foncé. J’ai déjà écrit ce qui me semblait essentiel dans le rôle des élus dans un édito en 2015 et en reprends un passage : « Et pourtant, c’est bien dans la commune, maillage essentiel et cellule de base de la République, que chaque citoyen doit trouver les repères indispensables au « vivre ensemble ». C’est bien le rôle des élus, notamment municipaux, de favoriser le respect mutuel entre origines, sensibilités, convictions et religions différentes. C’est bien aux élus, sans démagogie, et en boudant le populisme ambiant, de lutter contre tous les amalgames. C’est bien aux élus que revient la mission de donner de la cohérence à l’action publique et d’expliquer sans relâche leurs décisions. Dans un monde de communication où les images et slogans télévisés prennent le pas sur les idées et les débats, où la tendance à rejeter la faute sur l’autre s’amplifie, où la culture, la connaissance et le bon sens sont banalisés et remplacés par l’ignorance et la bêtise et où la certitude d’une herbe toujours plus verte ailleurs ne se démontre jamais, c’est aux élus de résister et de ne jamais cautionner les conversations simplistes qui alimentent les haines. Le respect de l’autre dans toute sa diversité doit être l’essence même du quotidien des élus qui mettent en œuvre ce qui réunit et lie les habitants. »
Force est de constater que je n’ai pas été lu, pas été compris, bref que je n’ai pas réussi à faire partager la réflexion. D’autant plus que dimanche dernier, j’ai vu, écouté ou discuté avec un certain nombre de ces 155 St-Priestois. Je ne les blâme pas. D’abord parce que ça ne servirait à rien…Simplement rappeler que ce monde qui leur semble pourri n’est pas si rancunier…
A toi, Pierrick, qui pense que l’on ne peut plus sortir tranquille, je veux simplement te rappeler que la dernière fois que quelqu’un s’est fait molester à St-Priest tu n’étais pas né… A toi Emile, qui pestes contre toutes ces aides sociales, je te rappelle que tu es celui qui a bénéficié des plus gros montant au titre de l’aide de la collectivité pour l’habitat et que ta mère perçoit l’APA… A toi Olivia, qui mets en avant que les logements sont réservés aux « autres », je te rappelle que tu habites un logement social à St-Priest… A toi Thierry qui grognes car les gens roulent trop vite, rappelle-toi que tu viens juste, mais pour d’autres raisons, de retrouver ton permis de conduire… A toi Daniel, qui veut faire payer les fraudeurs, je te rappelle que bosser au black, ce n’est pas la règle… A toi Céline, qui trouve que les associations perçoivent trop d’argent public, tu pourrais au moins une fois, emmener l’équipe de ta fille en déplacement au lieu de la déposer systématiquement devant la salle de sports sans même saluer les encadrants… A toi, Marcel qui honoreras de ta présence, la cérémonie du 8 mai, pense à ceux qui dans les années sombres, ont fui la guerre comme d’autres le font aujourd’hui… A toi Jean-Luc, tu n’es pas un imbécile, t’es douanier…Aux 143 autres, qui souhaitent une petite phrase avec leur prénom, je me tiens à leur disposition.”

Eric Gold, maire audacieux et courageux

 

Source

Articles liés