Alliances UMP-FN : Les partis font la sourde oreille aux demandes de leurs électeurs

Alors que deux électeurs de l’UMP sur trois (66%) se déclarent favorables à un accord de désistement mutuel entre un candidat de l’UMP et un du FN quand il s’agit de battre un candidat de gauche au second tour, 64% des électeurs du Parti de Marine Le Pen le désirent également. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé pour France Télévisions, Radio France, Le Monde et Le Point.

Réponse des partis concernés ? Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP déclare qu’il n’y aura « jamais » d’alliance avec le Front national. Marine Le Pen vient quant à elle d’annoncer que ses candidats se maintiendraient « partout » et qu’elle appelait même à voter PS  dans la 4e circonscription de l’Essonne pour faire battre Nathalie Kosciusko-Morizet  qui avait déclaré qu’elle voterait PS en cas de duel PS-FN. « Madame Kosciusko-Morizet nous a expliqué pendant des mois qu’entre un candidat de chez nous et un candidat socialiste elle voterait socialiste. J’en appelle maintenant à la réciprocité (…) Elle voulait qu’un socialiste soit élu, et bien nous allons faire en sorte que ses voeux soient entendus. », a déclaré la présidente du Front national.

Une querelle d’appareils qui fait, bien évidemment, le bonheur de la gauche : 86% des électeurs de gauche se déclarent hostiles à un désistement réciproque UMP-FN. Les partis de droite semblent, apparemment, préférer réaliser les vœux des électeurs de gauche…

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • LAPERLIER , 12 juin 2012 @ 11 h 31 min

    Je suis d’accord pour dire qu’effectivement l’UMP ne pourra reconquérir le pouvoir sans les voix du FN, il serait temps que certains dirigents s’en rendent compte, à commencer par NKM (la pire) COPE, GUAINO,et d’autres de l’UMP, il faut arrêter, (je l’ai déjà dit) de nous cracher dessus, si nous votons FN, c’est par adhésion à son programme, qui seul (contrairement à tout ce que l’on peut entendre de la part de nos adversaires, evidemment, nous ne rentrons pas dans le moule, agir comme eux, pensez comme eux, eux seuls diétiennent la vérité, NS a entendu le champ des sirènes de ses conseillers, il a été battu, la gauche avait un boulevard devant elle, elle en a profité, cependant, gare si elle a la majorité pour appliquer son programme, elle fera voter une loi pour régulariser les étrangers, la ministre de la justice TAUBIRA (indépendentiste à mort) haine du blanc, fera elle aussi voter « ses lois », gare au retour de bâton, il faut voir plus loin que le bout de son nez, et penser à la jeunesse actuelle ou à venir, en 2027, la France sera une république islamique, mesdames, vous serez forcées de porter le voile, voire le niquab, non je ne délire pas, je suis réaliste face à tout ce qui va arriver.

  • BUREAU , 12 juin 2012 @ 14 h 32 min

    Bonjour,

    Dommage que l’UMP ne veuille pas entendre les électeurs du FN. Ils devraient prendre exemple sur Nadine MORANO. Elle, au moins, les a compris. Avec la gauche, bientôt l’islamisation en France. La gauche n’a aucun scrupule à ramasser tous les extrêmes de gauche.
    Bien cordialement

  • Nasanboy , 12 juin 2012 @ 14 h 35 min

    Vraiment triste pour la droite,je commence avoir honte d’être Français ! Marine Le Pen a raison sur toute la ligne mais nos Enarques ne veulent rien voir et préfèrent la domination gauchiste (bientôt islamique…) a ouvrir les yeux,seul contre tous,vous avez perdu d’avance et jouer aux Samouraïls avec l’avenir de nos enfants n’est guère glorieux mais connaissez vous le mot HONNEUR , J’en doute .

  • jeremy denzer , 12 juin 2012 @ 15 h 49 min

    de toute façon chacun fera ce quil veut;car dire moi c »est ni ni ;d »autres de la droite poulaire se cachent pas et à juste titre de voter pour fn;;;alors mr copè et autres nous feront il me semble comme ont veut??????????????????

  • jeremy denzer , 12 juin 2012 @ 15 h 50 min

    D »AUTRES DE LA DROITE POPULAIRE NE SE CACHENT PAS

  • Richard , 12 juin 2012 @ 16 h 16 min

    Je pense que ce n’est pas aux ténors de la politique, de dicter leurs lois, c’est eux, les électeurs de donner leurs voix à qui ils veulent, c’est comme cela que nous nous en sortirons

Les commentaires sont clôturés.