Bertrand Delanoë vexé par Nicolas Canteloup qu’il accuse d’homophobie…

Selon L’Express de jeudi, Bertrand Delanoë n’apprécie pas les imitations de sa personne par Nicolas Canteloup sur Europe 1. En effet, il accuse la “revue de presque” de l’humoriste d’être souvent “homophobe et caricaturale” et songerait à protester auprès de la station…

De quoi nous donner envie de réécouter Nicolas Canteloup se moquer du maire de Paris. Florilège :

Autres articles

29 Commentaires

  • Fvern , 12 Juin 2013 à 10:03 @ 10 h 03 min

    On peut se moquer de la droite, des chrétiens, des patrons, des… Mais ne rions surtout pas de la nomenclatura de gauche caviar bien installée pour encore trop longtemps. Au nom de la liberté d’expression, continue Nicolas!

  • Didite12 , 12 Juin 2013 à 11:18 @ 11 h 18 min

    Continuez Nicolas Canteloup !
    C’est très bien de montrer le ridicule du maire de Paris. Cet homme n’a vraiment pas le sens de l’humour.

  • Tarantik Yves , 12 Juin 2013 à 11:28 @ 11 h 28 min

    Notre Dame de Paris serait donc une cloche ?
    J’ai toujours cru que c’était une cathédrale…

  • Tarantik Yves , 12 Juin 2013 à 11:30 @ 11 h 30 min

    Ysabel,

    Monsieur ?
    Comme vous y allez !
    Laissez-donc ce thuriféraire du gender choisir son sexe avant de vous prononcer…

  • Bob , 12 Juin 2013 à 14:09 @ 14 h 09 min

    Je croisque ce pauvre M. Delanoë mesure mal ce qu’il va se ramasser dans les dents tant de la part de Canteloup que de la part de Gerra s’il persiste dans cette voie. D’ailleurs, pour ceux qui ne connaissent pas, il prend beaucoup plus cher avec Gerra qu’avec Canteloup.

  • hermeneias , 12 Juin 2013 à 16:50 @ 16 h 50 min

    Ampelius

    M’étonnerait que Montaigne et Voltaire viennent à votre secours qui sont les pères du relativisme donc de l’arbitraire donc de la tyrannie “moderne” ( en fait très ancienne ) socialiste et de leur “religion” d’un progrès indéfini et à rebours vers le désastre .
    J’en appellerait plutot à Socrate , Aristote , Anselme et Thomas d’Aquin qui ne confondent pas , eux , la liberté humaine tenant compte d’un “donné” de nature initial et une liberté infinie et indéfinie fantasme délirant d’une liberté divine sans limite

  • jejomau , 12 Juin 2013 à 16:56 @ 16 h 56 min

    IL faut détendre Delanoë !

    Là où on se marre vraiment et pour de bon, c’est ici :

    https://www.ndf.fr/nos-breves/30-05-2013/jemmerde-les-francs-macons

    C’est vraiment un lien à faire parvenir à Delanoé:

    http://www.paris.fr/contacts/Portal.lut?page_id=5722&document_type_id=12&document_id=10737&portlet_id=12354

Les commentaires sont fermés.