La LICRA présente son «application antiraciste»

dans ce dossier de presse à destination des médias.

Autres articles

25 Commentaires

  • Goupille , 11 Juin 2013 à 14:42 @ 14 h 42 min

    La Guepeou, la Securitate, la Stasi, la Gestapo en ont rêvé, la Licra l’a fait.

    Chargeons l’application, envoyons-leur les tags anti-blancs, anti-souchiens, anti-cathos (puisqu’on ne peut discriminer en raison de la couleur, de la race ou de la religion, paraît-il) et attendons.
    S’ils ne font rien, dépôt de plainte pour discrimination.

    Mais attention : vous êtes géolocalisés, dit Big-Yakoubovitcn !

    Calvi, sur RTL :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=N27hUfb23bw#!

  • Goupille , 11 Juin 2013 à 14:45 @ 14 h 45 min

    Jakubowicz.

  • jejomau , 11 Juin 2013 à 14:54 @ 14 h 54 min
  • ranguin , 11 Juin 2013 à 17:46 @ 17 h 46 min

    Dans le texte je ne vois pas le terme “anti français” ?

  • JohnS , 11 Juin 2013 à 17:57 @ 17 h 57 min

    Aujourdhui les personnes les plus ouvertement racistes en France ne sont pas blanches, j’espere que la Licra en est consciente…

  • SEVANI , 11 Juin 2013 à 20:40 @ 20 h 40 min

    la france n”est plus depuis longtemps ,il y à bien longtemps je vivait en france ;aujourdhui je vis au maghreb et tout sa ;sans mème que je me dèplace,ils sont venus ils sont tous là,et ne sont plus jamais repartie ,et aujourdhui que fond les français ;au fait reste t”il des français j”en doute le mèlange des cultures à mèlangès les cerveaux?????????????????????

  • monhugo , 12 Juin 2013 à 1:38 @ 1 h 38 min

    Au Maghreb, on parle encore français (et on sait l’écrire). Ce n’est pas (plus ?) votre cas – alors que vous vivez en France.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen