La LICRA présente son «application antiraciste»

dans ce dossier de presse à destination des médias.

Autres articles

25 Commentaires

  • ranguin , 12 Juin 2013 à 7:01 @ 7 h 01 min

    La faute aux SMS, il ne faut pas rabaisser ceux qui n’ont pu faire des études.
    Il s’exprime et c’est bien.

  • patrice , 12 Juin 2013 à 9:40 @ 9 h 40 min

    le raciste oui, mais dans quel sens. Est-ce dans le sens raciste envers les étrangers ou envers les français????

  • jean59 , 12 Juin 2013 à 11:50 @ 11 h 50 min

    Je ne suis pas raciste, j’ai simplement les yeux en face des trous. Il faut demander à Valls la
    dissolution de cette immonde association d’extrême droite.

  • Gérard(l'autre) , 12 Juin 2013 à 17:10 @ 17 h 10 min

    “Effaçons le Racisme” … qu’ils disent !
    Je connais un moyen !
    Ce serait simplement d’effacer les Lois Antiracistes !

  • Gérard(l'autre) , 12 Juin 2013 à 17:13 @ 17 h 13 min

    Attention !
    Il est temps de savoir lire …
    Ce message est évidemment dirigé contre certains sites internet.
    Pourquoi … ? Si ce n’est pour demander bientôt leur interdiction ?
    Ils préparent le terrain …

  • pelosse , 12 Juin 2013 à 19:11 @ 19 h 11 min

    LICRA, n’est-ce pas un vocable devenu interdit ?

    Le mot RACE est supprimé de tous les documents officiels !

  • Colonel , 13 Juin 2013 à 15:08 @ 15 h 08 min

    A partager massivement, afin que les moutons sachent la vérité!!

    Bref, skinhead ou pas skinhead, ce n’est pas la question. Ils n’ont strictement fait que se défendrent suite à une agression gratuite.
    CELA DOIT SE SAVOIR

    Un vigile présent sur les lieux du drame est qualifié de témoin “principal” par les policiers. L’homme met en cause les quatre militants du groupuscule antifasciste auquel appartenait la victime, et plus particulièrement l’un d’entre eux. Selon ce témoignage, ce garçon très remonté avait des gants de boxe dans son sac et a incité les autres à se battre contre les skinheads, qui toujours selon le vigile, cherchaient plutôt à éviter l’affrontement et à partir discrètement.

    Le témoin a précisé que Clément Méric aurait déclaré à propos des skinheads : “Ce sont des gens qui ne devraient même pas être vivants.”

    http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-mort-de-clement-meric-selon-un-temoin-les-skinheads-ne-cherchaient-pas-la-bagarre-07-06-2013-1677922_23

Les commentaires sont fermés.