Jean Jaurès, une figure qui divise : débat entre Bernard Carayon (UMP) et Bernard Antony (AGRIF)

sur TV Libertés :

Autres articles

3 Commentaires

  • Psyché , 12 Juil 2014 à 0:08 @ 0 h 08 min

    Comment évacuer et remplacer l’Eglise Catholique pour l’Education des nos enfants ?
    En pourfendeur de l’enseignement catholique, Jaurès est le père de l’école laïque actuelle, homophile et anti-France.
    Jaurès n’était pas franc-maçon mais les maçons le considéraient comme un des leurs pour son action.
    Directement ou indirectement, il a contribué a faire de lit des associations LGBT et des partisans de la Théorie du Genre qui, grâce à son action ont à présent carte blanche pour venir déstructurer librement le cerveau, l’identité et la moralité de nos enfants dès la maternelle.

  • Denis Merlin , 12 Juil 2014 à 9:08 @ 9 h 08 min

    Débat un peu décevant. Jaurès écrivait contre la papauté, contre la liberté religieuse universelle et la liberté religieuse de la France. Je crois avec Bernard Antony qu’il détestait ce qu’il croyait être le catholicisme.

    Voir deux documents historiques publiés sur mon blog (une lettre du cardinal Merry del Val et un article de Jaurès de 1904 commentant cette lettre):

    http://denismerlin.blogspot.fr/search?q=jaur%C3%A8s

    À la décharge de Jaurès : les idées sur la liberté religieuse étaient confuses tant du côté catholique que du côté laïciste. Dignitatis humanæ, compatible avec Quas primas, les clarifiera.

    Mais, mais, Jaurès fut le seul leader politique, à ma connaissance, qui se soit si vigoureusement engagé pour la paix. Il fut alors du même côté que saint Pie X qu’il précéda dans la tombe de 4 jours. Son martyr pour la paix efface ses fautes. La mort d’un homme est souvent la signature d’une vie. Celle de Jaurès est une belle signature.

  • Catholique & Français , 12 Juil 2014 à 9:20 @ 9 h 20 min

    Je regrette que les deux historiens n’aient pas évoqué l’affaire de la Communion solennelle (ou Profession de Foi) de la fille du tribun socialiste; cette bouffonnerie a fait rire toute la France et suffit à dégonfler la baudruche ridicule qu’était Jaurès.

Les commentaires sont fermés.