Le Parti du café s’engage à sauver les églises de la déconstruction socialiste

Le magazine Valeurs Actuelles et Denis Tillinac sont à l’origine d’une initiative visant à sauver les églises de France, signée notamment par l’ancien président Nicolas Sarkozy et l’excellent Charles Beigbeder.

Le Parti du café signe à deux mains cet appel de bon sens, qui met en valeur le patrimoine culturel et cultuel français, attaqué de tous les côtés par des idéologues médiocres, souvent racistes, qui entremêlent volontairement les religions, les races, les valeurs d’égalité ou de fraternité, afin d’entretenir une confusion qui a clairement un but politique : entretenir un électorat d’origine immigré et prendre une « revanche » sur la domination historique largement fantasmée de l’Église. Quand Dalil Boubakeur propose (pour le moment) de remplacer les églises vides par des mosquées, quand un éditorialiste payé sur fonds publics comme Laurent Joffrin, affirme dans son quotidien Libération, que « la cession d’églises à l’islam serait un beau symbole de concorde et de fraternité », quand Anne Hidalgo, maire de Paris, affirme que « le ramadan fait parti du patrimoine culturel français », tout en subventionnant des soirées ramadan et des mosquées alors que des crèches sont interdites en France, que de nombreuses églises ne sont plus entretenues et que les chrétiens font l’objet d’une stigmatisation permanente dans la culture subventionnée et dans le débat politique, il y a forcément un malaise qui s’installe.

Le Parti du café rappelle que la haine antichrétienne progresse dans le monde entier, et particulièrement en France sans que personne ne s’en préoccupe. Alors même que Manuel Valls et Bernard Cazeneuve débloquent régulièrement des millions d’euros dans la lutte contre « l’islamophobie » ou « l’homophobie », rien n’est accordé à la lutte contre la christianophobie.  Et pourtant, les derniers chiffres du rapport de l’Observatoire de la Christianophobiesont éloquents : c’est bien la religion chrétienne qui est la plus attaquée, même proportionnellement.

Cette volonté de déconstruire l’héritage culturel, les valeurs chrétiennes et les traditions françaises en mettant en avant des cultures exogènes issues d’une immigration massive, qui est néfaste aussi bien pour les populations immigrées que pour les français, repose sur des conceptions politiques et idéologiques totalitaires et perverses bien définies – socialisme, républicanisme, cosmopolitisme – contre lesquelles le Parti du café s’engage à chaque instant.

Vivien Hoch,
Président du Parti du Café

Articles liés

40Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Maxime , 11 juillet 2015 @ 16 h 42 min

    J’en ai lu des choses nauséabondes sur le net mais avec vous, même les excréments sentent bon. Je suis marié avec un étrangère, et j’ai deux enfants, leur voulez vous du mal ? Quesqu’ils vous ont fait ?
    Avez vous des preuve concernant la trinité antifrançaise? En faisant celà vous faites exactement ce que vous reprocher aux médias, balancer des truc sans investigations. Vous parlez comme les extrémistes religieux et politique, d=c’est à dire de manière belliqueuse, n’aimez vous vraiment pas la paix? N’êtes vous pas chrétien?

  • Droal , 11 juillet 2015 @ 19 h 06 min

    Féminines, fraîches & délicieusement françaises.

    On croit rêver…

  • rose-poudré , 11 juillet 2015 @ 23 h 02 min

    +++++++

  • Gisèle , 11 juillet 2015 @ 23 h 34 min

    Sur KTO prochainement ( à partir de mardi soir ) Les Bernardins : la laïcité ….

  • Corto maltese , 11 juillet 2015 @ 23 h 43 min

    Tu n’as rien compris.c’est en fait la manifestation classique de l’admiration béate de tous ce qui est américain.le parti du café, c’est le te a party américain !!!

  • Gisèle , 11 juillet 2015 @ 23 h 52 min

    Ils ont commencé en 1905 …
    Ils ont volé le patrimoine religieux ; celui qui pouvait leur rapporter gros : tourisme , spectacles … ils l’ont entretenu .
    Ce qui ne leur servirait pas , ils l’ont laissé délibérément se dégrader , au point de non retour , prétextant le coût exorbitant des réparations et la dangerosité des lieux , jusqu’à déclarer la mise en péril pour certaines églises et les interdire d’accès …puis les détruire : ex : la si jolie petite église d’Abbeville .
    Quant aux abbayes … le travail des moines qu’ils ont carrément expulsés avec violence ( assèchement des zones marécageuses , plantation de vignes , d’arbres fruitiers , enrichissement de terres cultivables etc ..) a vite été , soit anéanti , soit récupéré dans le domaine public et même revendiqué par des imposteurs .

  • brndenburg , 12 juillet 2015 @ 8 h 45 min

    Rien de nouveau sous le soleil!Lire de Maurice Barrès,vers 1920,”la grande misère des Eglises de France”-titre approximatif-et de Brice Parain,vers 1950 ,”France,marchande d’églises”.Les Eglises sont vides parce que les têtes et les coeurs sont vides.Tel est le résultat de la révolution bourgeoise de 1789,pourtant faite par des “lumières” et des “coeurs” sanguinolents!lire sur erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne “la révolution trouvée”-soit les résultats exactement inverses aux objectifs proclamés!Mais cette parenthèse historique bourgeoise est en train de se refermer et soit nous en revenons à l’immuable triptyque Roi,Noblesse et Peuple-et exit la bourgeoisie,la femme sans tête- de façon adaptée aux réalités nouvelles,contingentes et toujours changeantes, soit nous mourrons:lire:politique ,le régime mixte-le seul durable et réaliste car cohérent,tri-dimensionnel comme l’humaine condition et donc non-totalitaire.

Les commentaires sont clôturés.