Arnaud Dassier se verrait bien député UMP du Loiret

Selon Le Nouvel Observateur de jeudi, le communicant Arnaud Dassier, responsable de la campagne internet de Nicolas Sarkozy en 2007 et actionnaire minoritaire de notre confrère Atlantico, ferait “des pieds et des mains auprès de l’UMP pour obtenir son investiture, aux prochaines législatives dans la 3e circonscription du Loiret (Gien)”. Réputée de droite, elle a envoyé siéger à l’Assemblée nationale en 2007 Jean-Louis Bernard, membre du Parti radical et de l’UMP.

Autres articles

1 Commentaire

  • Parti Radical Loiret , 23 Sep 2011 à 13:55 @ 13 h 55 min

    Monsieur ou Madame,

    J’attire votre attention sur le fait qu’il existe un candidat déclaré depuis déjà 1 an sur la 3e circonscription du Loiret, dont il est originaire par ses origines rurales, où toute sa famille est implantée, où il a effectué toutes ses études secondaires (à Gien), et où il continue d’exercer son métier d’avocat.

    Il est en plus président de la Fédération du Loiret du Parti Radical (ARES), président du comité de soutien “Borloo Loiret 2012″… et il a été le premier en France à lancer publiquement l’appel au rassemblement des centristes (à Orléans le 10 juin 2010 en compagnie de Serge Lepeltier, vice-président du Parti Radical, ancien ministre et maire de Bourges).

    Il vient de négocier le ralliement à l’Alliance (ARES) de Madame Brigitte Burdin, candidate aux élections sénatoriales sur la liste de la majorité pilotée par le sénateur sortant UMP Eric Doligé.

    Pascal Vilain avait vivement réagi en mai 2010 au risque de voir le Parti Radical (ARES) perdre toute représentation parlementaire sur le département du Loiret et avait tenu une conférence de presse le 17 mai 2010 à Gien pour marquer le “territoire radical” (conf Journal de Gien 20/05/10) sur la nouvelle 3e circonscription.

    Par ailleurs la candidature de Pascal Vilain, en plus d’une réaction d’autodéfense du Parti Radical, répond à la demande de Jean-Louis Borloo de voir émerger des candidatures authentiquement centristes, radicales et militantes pour ré-oxygéner la vie politique de ce pays.

    Le Journal de Gien, dans son édition du 17 mai 2011, a considéré que la candidature de Pascal Vilain, dont les initiatives avaient fait du Parti Radical dans le Loiret une “formation politique majeure” était l’aboutissement d’un “processus logique”.

    Cordialement,

    Le Webmestre du Parti Radical Loiret

Les commentaires sont fermés.