70% des lecteurs du Figaro.fr sont hostiles à la reconnaissance de la filiation des enfants nés d’une location d’utérus à l’étranger

70% des lecteurs du Figaro.fr sont hostiles à la reconnaissance de la filiation des enfants nés d’une location d’utérus à l’étranger

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Jean-Louis COUVERT , 12 septembre 2019 @ 11 h 25 min

    Que ce soit à l’étranger ou en France, les enfants “fabriqués” pour faire plaisir à une paire (homme + homme ou femme + femme ne sont pas des couples) ne devraient pas exister ! Encore des gens qui veulent vivre à leur façon (ce qui est leur droit) mais qui ne veulent pas accepter les conséquences de leur choix. Et les femmes qui “prêtent” leur ventre me font penser aux vaches : elles font un veau et on leur prend… Et tout cela devrait en plus être financé par les personnes qui ne sont pas d’accord, encore une forme de totalitarisme.

  • borphi , 16 septembre 2019 @ 16 h 26 min

    Ce lien du sang qu’est la filiation contribue sans égal à l’éducation des enfants, c’est une racine que malheureusement beaucoup d’enfants se sont vus privés pour raisons X ou Y , là n’est pas la question.
    Néanmoins ils peuvent tous témoigner du manque affectif qu’a été pour eux cette privation.
    La vie leur a fait peut-être retrouver des parents éducateurs compétents, il n’en reste pas moins que cette privation restera une blessure qui leur subsistera toute leur vie durant et nécessitera parfois des soins psycho-affectifs récurrents .
    Alors pourquoi , et même si la science le permet, vouloir faire des enfants avec un affect fragilisé pour satisfaire le désir de personnes qui prétendent ne pas vouloir faire d’enfant naturellement ?

Les commentaires sont clôturés.