Le maire d’Anvers dénonce le « dogme vert » et dit que la Belgique « en faillite » est « la nouvelle Grèce » (VIDÉO)

Le maire d’Anvers dénonce le « dogme vert » et dit que la Belgique « en faillite » est « la nouvelle Grèce » (VIDÉO)

« En Amérique, les gens ne sont pas dans cette merde », s’est exclamé le maire d’Anvers, Bart De Wever, avec son franc-parler, lors d’une interview à la télévision belge.

« Ils [Les Etats-Unis] sont maintenant exportateurs de pétrole et de gaz, mais ils ne l’étaient certainement pas il y a vingt ans. Les normes climatiques ne servent pas à grand-chose si toutes vos entreprises vont produire en Amérique et en Chine, parce qu’alors vous, vous êtes en faillite, et le climat n’est toujours pas sauvé. C’est le dogme verte. Les gens devraient commencer à s’en rendre compte. »

Le maire qui parle cash n’a rien lâché aux journalistes, lors de l’émission d’actualité flamande De Zevende Dag.

« Le pétrole, le gaz et le charbon n’étaient plus autorisés. Aucun investissement n’était autorisé dans les réserves. L’Allemagne n’a pas un seul terminal GNL [gaz naturel liquéfié]. Les pays les plus stupides, l’Allemagne et la Belgique, ont supprimé l’énergie nucléaire. Nous avons repoussé toutes les sources d’énergie, nous rendant dépendants de Poutine. Maintenant, on s’y accroche ».

L’entretien complet (en néerlandais mais vous pouvez choisir la traduction en sous-titres anglais avec le bouton CC) :

Source.

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HuGo , 12 septembre 2022 @ 19 h 10 min

    On ne s’accroche pas à Poutine (d’ailleurs pourquoi cette agression ad hominem?) L’UERRSL s’accroche aux USA, à l’Otan, à la très haute finance prônant l’idéologie mortifère et anti-catholique qu’est le mondialisme.
    Les grands perdants sont dores et déjà les admirables européistes qui nous mènent à la catastrophe…et ce politicien n’y échappe pas.
    Nous, Peuples et ce qui restent de Nations européennes évanescentes nous allons morfler, …….”qu’on le veuille ou non” comme aimait à le répéter, un des pléthoriques chantres européistes, NS de Nagy-Bocsa !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.