Le conseiller de Paris Patrick Trémège (UMP) vit dans un HLM de 90m2 et compte bien y rester

Conseiller de Paris depuis des décennies, Patrick Trémège ne perd pas une occasion de critiquer la politique de la Ville en matière de logement social (« A force de construire des logements sociaux, nos quartiers se paupérisent, » déclarait-il avec raison au Point en 2012) mais cela ne l’empêche pas de profiter du système, révèle Marianne : il occupe lui-même depuis 1993 un sympathique appartement de 90 m2 avec garage et balcon face à un joli square, dans le XIIIe arrondissement de la capitale, appartenant au bailleur social 3F.

Lors de la bataille pour la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, dont Patrick Trémège portait haut les couleurs, avait pourtant été claire : aucun conseiller UMP élu ne pourrait bénéficier d’un logement social. « Question de décence », avait justifié NKM à 20 minutes, en rappelant que 130 000 ménages parisiens étaient sur liste d’attente. Patrick Trémège n’en a cure, il n’entend pas déménager.

Articles liés

12Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • fleurdenavet , 11 octobre 2014 @ 10 h 41 min

    Non seulement le gouvernement ne construit pas de logements sociaux, mais n’attribue pas non plus de logement vacant à ceux qui en ont besoin. Les logements sociaux sont atttribuer aux nantis.
    En ce qui me concerne, cela fait trois ans que je me bats pour avoir un logement, en vain. J’ai reçu une fin de non recevoir : pas assez de revenus (retraite). Par contre, dans la ville à côté de chez moi il y a 13 % de logements sociaux vides.
    Les Office Public d’HLM n’existent plus, maintenant ce sont des agences immobilières ayant pignon sur rue et pratiquant les même tarifs que les agences du privé. Alors que les politicard arrêtent de nous prendre pour des cons.

  • Goupille , 11 octobre 2014 @ 13 h 56 min

    Trémège, un conseil : n’allez pas vous montrer aux côtés des extrémistes de la MPT.
    C’est radical. Vous seriez expulsé, comme le couple Barjot.
    Car il ne faut pas contrarier les vigiles du Front Républicain.

    Recommandation superflue : jamais une vieille raclure de la Chiraquie n’irait commettre une faute aussi grossière.

  • volpette , 12 octobre 2014 @ 3 h 33 min

    Ça en dit long sur NKM et sur l’UMP en matière de loyauté…

  • MARCO , 12 octobre 2014 @ 8 h 54 min

    il n’est pas le seul
    il y a quelques jours, uneélue degauche dans l’oise était dans le même cas

    ALEXIS CORBIERE (FRONT DE GAUCHE et accessoirement conseiller de Paris) ET SON ÉPOUSE AVOCATE Raquel GARRIDO – FRONT DE GAUCHE AUSSI, occupent une logement HLM a PARIS 12 et ils ne veulent pas le quitter

  • FIGAROCB , 12 octobre 2014 @ 8 h 58 min

    Voila un excellent exemple de l’oligarchie qui règne dans notre pays aux frais des contribuables ! Malheureusement, il n’est pas le seul ! Virons tous ces gens qui disposent d’appartement devant revenir à des personnes à petit revenu, d’autant que, tous, disposent bien entendu d’un bien immobilier loué par ailleurs !!! Scandale mais à ne pas dire !!!!!

  • penelope , 12 octobre 2014 @ 15 h 14 min

    de toute façon,les rares logements qui se créent où se vident son donner en priorité aux immigrés,leurs demandes passent au dessus de la masse de dossiers,quand arrive le tour de l’un d’eux à donner à l’un d’eux,le lendemain matin,le dossier se retrouve au bas de la pile à nouveau;une employé chargé de cela à démissionné écoeuré de voir cette façon de faire;de plus il y en à très peu,prenez patience où racine où vous vous trouvez.

  • fleurdenavet , 12 octobre 2014 @ 17 h 00 min

    je risque fort comme tant d’autres de me retrouver dans la rue fin mars. J’habite en normandie mais cela est aussi à l’oeuvre dans d’autres départements.

Les commentaires sont clôturés.