Vienne : la dernière tournée du boulanger

Vienne : la dernière tournée du boulanger

Après trente ans d’exercice, le boulanger de La Puye, dans la Vienne, va passer la main. Mais son successeur ne livrera plus à domicile :

Autres articles

2 Commentaires

  • borphi , 12 Oct 2019 à 17:25 @ 17 h 25 min

    Ce pourrait être une proposition de service civique coaché et financé par une ou plusieurs municipalités,
    que d’assurer les tournées de pains en service de livraison auprès des administrés.

    Après tout si le boulanger de La Puye ne peut plus assurer financièrement les tournées , il peut sûrement en assurer la marchandise.
    Reste à ce service civique d’en mettre en place la logistique.

    Et puis un déplacement pour 80 livraisons produit davantage d’écologie et d’économie qu’un approvisionnement par 80 déplacements.

    Ce service civique pourrait être financé par une taxe prélevée auprès des grandes enseignes qui ne cessent de vider les centres-villes et villages de leurs magasins de proximité

  • Jean-Louis COUVERT , 12 Oct 2019 à 20:58 @ 20 h 58 min

    Borphi, ailleurs qu’en France, ce serait une bonne idée, mais avec la dictature administrative, cela aboutirait à des baguettes à 15 euros que n’auraient le droit d’acheter que ceux qui, après avoir rempli (correctement et avoir fourni une tonne de pièces justificatives) le CERFA 189654328751-15873, justifieraient de revenus inférieurs au SMIG majoré de leur âge (exprimé en nano-secondes) multiplié par le nombre de mètres carrés du logement de leur voisin le plus proche (à condition, bien sûr que ledit voisin ait un QI inférieur à 195)… Je n’ai pas encore eu le temps de lire la suite de l’arrêté concernant ce problème. Vive l’Administration française que le monde entier, que dis-je que l’univers nous envie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *