L’évêque de Padoue (Italie) prêt à revenir sur certaines traditions pour le “vivre ensemble”. La Ligue du Nord monte au créneau.

“Si c’est nécessaire pour préserver la tranquillité et les relations fraternelles entre nous, je n’aurais pas peur de faire marche arrière sur nombre de nos traditions”, a déclaré Mgr Claudio Cipolla, évêque de Padoue en Italie.

Le premier à répondre a été le gouverneur (président) de la région de Vénétie, Luca Zaia, de la Ligue du Nord, parti allié au FN au parlement européen. Dans une lettre adressée à l’évêque, il écrit: “Je lis votre prise de position, Excellence, non comme un geste en faveur de la cohabitation mais comme une affirmation qui risque de faire apparaître les chrétiens qui défendent la crèche et sa valeur religieuse et identitaire comme de véritables fondamentalistes”.

Mais l’évêque persiste et signe dans sa démission face aux musulmans. “Nous ne pouvons pas utiliser la religion pour alimenter les conflits et les tensions inutiles”, écrit Claudio Cipolla dans une lettre. “Faire un pas en arrière ne signifie pas créer le vide ou soutenir l’intransigeance laïciste, mais trouver dans les traditions qui nous appartiennent et qui alimentent notre foi des germes de dialogue. Noël, dans ce sens, est un exemple extraordinaire, une occasion de rencontre avec les musulmans qui reconnaissent en Jésus un prophète et qui vénèrent Marie, et aussi avec les personnes d’autres religions et les non-croyants, car le christianisme a un message universel et embrasse l’humanité tout entière.”

Pour l’évêque de Padoue, l’évangile se réduit à la transmission de valeurs universelle : “la paix, l’attention à la création, la solidarité avec les plus pauvres”. Un évêque qui non content de méconnaître l’islam semble avoir une compréhension très superficielle de sa propre religion.

 

Source : Veneto info

Autres articles

59 Commentaires

  • zouzou , 11 Déc 2015 à 7:27 @ 7 h 27 min

    traitre à nos valeurs…. un sort leur sera réservé….
    Ne sommes nous pas trahis que par les nôtres.

  • Pupuce , 11 Déc 2015 à 7:48 @ 7 h 48 min

    Repentance, lâcheté , trahison …

  • riton , 11 Déc 2015 à 8:09 @ 8 h 09 min

    A sa place je fermerais tous les musées osant représenter de la peinture religieuse, des crucifixions ! qui choquent les musulmans, je mettrais les crèches au rencart .
    Bref il avoue: il hait la tradition sans laquelle nous ne serions rien, puis qu’elle a permis notre conversion, à nous et pourquoi pas un jour celle de nos amis musulmans ou Juifs comme l’admirable Sainte Bénédicte de la Croix, appelé Edith Stein . Il hait l’affirmation de sa foi de Noël, qui pourtant console bien des Musulmans de leur religion qui nie toute relation avec Dieu et répand une douce lumière sur les incroyants, qui doivent avoir à mon avis plus de religion que lui . Il veut transformer la religion en terrain vague humanitaire.
    Il a cette haine bien particulière de clercs qui haïssent ce par quoi ils sont arrivés dans le monde, et qui n’ont plus que volonté d’humilier leurs ouailles en perdition , si elles y croient encore!
    je lui conseille “l’imposture ” le roman de George Bernanos, il verra où conduit ce genre de haine pour sa propre foi. . Prions pour lui , et demandons lui de prier pour nous, cela sera alors Noël en notre cœur, le seul que je lui souhaite.

  • Fvern , 11 Déc 2015 à 8:28 @ 8 h 28 min

    Cet évêque a une grande ouverture , et , très proche du Christ , accueille le plus pauvre, l’autre différent de lui, … Et comme le Christ , il rejette les institutions rigides ( les juifs à l’époque , pharisiens,,) qui n’ont rien à voir avec notre foi en un Dieu aimant.
    C’est sûr qu’être laïc aujourd’hui ce n: est pas etre laïcard comme nous le propose notre société, nos politiques actuels.

  • Paul-Emic , 11 Déc 2015 à 8:30 @ 8 h 30 min

    Propos qui illustrent bien la trahison des clercs

  • Fvern , 11 Déc 2015 à 8:30 @ 8 h 30 min

    Je prierai aussi pour vous

  • pauledesbaux , 11 Déc 2015 à 8:36 @ 8 h 36 min

    POUR APPRENDRE l’islam ce curaillon devrait lire l’ouvrage DU LIEUTENANT COLONNEL JEAN FRANCOIS CERISIER

    GUERRE A L OCCIDENT – GUERRE EN OCCIDENT il comprendrait l’impossibilité du vivre ensemble avec ces barbares de la nuit des temps ce ne sont pas des êtres humains avec lesquels nous pouvons parler et leur faire entendre raison et puis qu’il relise à haute voix les évangiles “aime ton prochain comme toi-même” hors dans leur coran : pas une seule fois fois le mot aimer n’est cité…….

    dans cet ouvrage qui édifiant sur le passé, le présent et surtout l’avenir pourrait ouvrir les yeux et l’esprit aux ignares de ce qu’ils appellent “religion” ce mot a des racines latines : relegare qui veut dire relier, rassembler ils rassemblent QUOI LES ISLAMISTES ? je vous laisse y répondre l’abbé

Les commentaires sont fermés.