Christine Boutin : «La Manif Pour Tous, c’est la France qui se lève pour dire son ras-le-bol des idées de Mai 68»

Christine Boutin, ancien ministre des gouvernements Fillon et Présidente du Parti chrétien démocrate (PCD) livre aux Nouvelles de France ses impressions sur la manifestation du 13 janvier et les répercussions que celle-ci pourrait avoir.

Christine Boutin, vous êtes contre le « mariage » homosexuel mais qu’en est-il du PaCS ?

Je suis toujours contre le PaCS. C’est le PaCS qui a ouvert la porte au mariage homosexuel. Aujourd’hui, bien sûr, nous sommes confrontés à la question du mariage qui est la priorité mais le PaCS est la première fissure dans la digue. Or une fissure, il faut toujours songer à la colmater…

Les conséquences de la légalisation du « mariage » homosexuel ne semblent pas très palpables pour un certain nombre de Français…

Les conséquences ne sont pas visibles tout de suite mais elles le seront dans trois générations. On nous dit qu’elles sont minimes dans les pays ayant procédé à ce changement législatif mais en réalité nous n’avons pas assez de recul pour nous en rendre compte

“Je suis choquée par l’absence de François Fillon à La Manif Pour Tous.”

Comment jugez-vous l’absence de François Fillon à la manifestation de dimanche ?

Je suis choquée par l’absence de François Fillon à La Manif Pour Tous. Et il n’y a pas que lui, hélas. On ne peut pas se cacher derrière son statut de parlementaire pour ne pas venir manifester. D’ailleurs, les députés seront bien contents que les Français soient allés manifester lorsqu’ils devront contester ce texte à l’Assemblée nationale. C’est une manière de leur préparer le terrain.

Le débat parlementaire ne semble pas vous satisfaire…

Tout le monde dit, jusqu’au Garde des Sceaux, que ce texte est un changement de civilisation. Il va provoquer une tempête sociale alors je crois que, pour le bien de la société, on peut au moins proposer un référendum aux Français. D’ailleurs cette contestation ne s’arrêtera pas le 13 janvier. Il faudra demander un référendum dès que la manifestation sera achevée. Par le biais de l’article 11 de la Constitution, le Président de la république a le droit d’organiser un référendum sur des réformes sociales. Compte tenu de l’importance de la manifestation qui se prépare, le Président ne pourra pas ne pas réagir. On nous cite le cas espagnol où Zapatero a tenu face au peuple qui était dans la rue mais l’Espagne a une histoire qui faisait qu’elle réclamait peut-être plus de « libéralisme », même si ce n’était pas une bonne idée. En France, le climat et l’histoire sont tout à fait différents. Déjà dans Libération de vendredi, Christiane Taubira a déclaré que le texte pourrait être révoqué si les parlementaires « estiment que la manifestation justifie qu’ils révoquent le texte ». C’est une première brèche dans le bloc gouvernemental et je peux vous dire que je n’ai pas manqué de tweeter dessus.

Que représente pour vous la manifestation du 13 janvier contre le « mariage » homosexuel ?

C’est une manifestation culturelle. La Manif Pour Tous, c’est la France qui se lève pour dire son ras-le-bol des idées de Mai 68. Nicolas Sarkozy avait déjà fustigé cet « héritage » et aujourd’hui, ce sont les citoyens qui, consciemment ou non, viennent le dénoncer dans la rue.

Dans quel cortège défilerez-vous ?

Je pense que je partirai probablement de la place d’Italie. De toutes façons, il y aura énormément de monde dans tous les cortèges…

Autres articles

31 Commentaires

  • Jean de Sancroize , 12 Jan 2013 à 16:41 @ 16 h 41 min

    Le problème Cril17, c’est qu en France, il n y a pas de beaucoup de royalistes. Seulement 3 ou 4 000 personnes ont voté pour Alliance Royaliste pour les dernières législatives. Si on enlève la famille et les amis des sympathisants royalistes, alors il ne reste pas bcp de français qui sont intéressés par le sujet.

    D autre part, le discours que tiennent les responsables d Alliance Royaliste pour ne citer que ce parti, sont ennuyants et manquent cruellement de réalisme. En fait il manque sincèrement de gens compétents dans ces partis royalistes. Je ne pense pas que Luis de Bourbon soit le mieux placé. D ailleurs il me semble qu il existe tjs un différend entre les légitimistes et les orléanistes.

  • paray , 12 Jan 2013 à 17:07 @ 17 h 07 min

    Bravo Christine! c’est exactement çà! et ceete appréciation venant d’un post soixante huitard (j’avais 20 ans en 1975 au moment de l’autorisation de l’IVG) qui a toujours-sauf dans sa première enfance-nagé dans ces idéees comme un poisson dans l’eau avec cette grâce cependant (peut être en effet le rôle de mon enfance pré soixante huitarde dans les années 60) de n’avoir jamais été complétement dupe et avoir toujours eu un certain recul par rapport à l’idéologie dominante. Mais il y a belle lurette pour moi (déjà depuis Mitterrand, c’est dire!) que les masques sont tombés, et avec Internet cet “Aufklärung” (comme disent nos bons amis d’outre Rhin) n’a fait que s’accélérer.
    Je n’ensuis pas encore à pratiquer le dimanche, mais au moins n’ai je plus honte de me revendiquer fièrement catholique!

  • paray , 12 Jan 2013 à 17:23 @ 17 h 23 min

    Je voudrais ajouter une chose : l’un des arguments des partisans du projet est qu’il s inscrirait logiquement dans une continuité de réformes sociétales porteuses de progrés civisationnels. remontant même au doit de divorcer (sous la Révolution) puis droit de vote des femmes en 1944 (alors que çà n’a strictement rien à voir) puis à la légalisation de la pilule (loi Neuwirth en 1967) , ,l’IVG (1975), l’abolition de la peine de mort (1981),puis le PACS en 1999 (la preuve que cette dernière loi était bien avant tout idéologique et ne partait pas du souci légitime d’améliorer la condition des couples homos était que le PACS fut ouvert à tous au lieu d’être réservé aux couples homos). On peut discuter sans fin du caractére positif ou non de ces lois, en particulier la Loi Weil qui est la seule qui pose vraiment problème aux yeux d’une grande partie de l’opinion. Cependant on peut leur retourner, en toute cohérence, l’argument : pour prendre une comparaison, au même titre que Maurice Thorez, en 1948, disait aux ovriers cégétistes “il faut savoir arrêter une grève”, peut être est il nécessaire de faire un moratoire sur les bouleversements sociétaux, de manière à ce que la société arrive à digérer tous ces changements rapides qui lui sont imposés, dans un souci de préservation des équilibres à une époque de crises . Il ne s’agit pas de “revenir en arrière”. Il s’agit plutôt de se reposer de ce “bougisme ” permanent , épuisant à la fois pour le corps social au sens large que pour les individus, pour vivre dans une société plus “zen”, plus apaisée…

  • Jean , 12 Jan 2013 à 17:52 @ 17 h 52 min

    Alors là c’est plutôt faux, déjà plus de 10 000 personnes aiment la page Louis XX de Bourbon (Facebook) ce qui suppose déjà plus de 4000 royalistes et presque tous les royalistes ne votent pas pour Alliance Royale (ils votent blanc, ne votent pas ou UMP ou FN)! Cela ne veut pas dire que beaucoup de français sont royalistes mais je pense qu ils représentent environ 1 ou 2 pour cent de la population!

  • Jean de Sancroize , 12 Jan 2013 à 20:56 @ 20 h 56 min

    Soit. Mais avec 1 ou 2 % , on peut faire quoi ? Changer le cours de l histoire? Je ne pense pas. En comparaison, même le FN avec près de 4.000.000 (+ou-) de votants, il rame. Le problème avec les royalistes en France, c est que depuis trop longtps ils ont regardé le train passer. Le temps à jouer contre eux. Ce n est pas aussi le Groupe Action Royaliste qui pourra faire qque chose de plus . Ceci dit tous les royalistes ont mon entière sympathie.

  • patrice , 13 Jan 2013 à 6:02 @ 6 h 02 min

    un referendum !
    elle se fout du monde j’ai voté non en 2005 en toute connaissance de cause et que s’est il passé ?

  • caramouhcal , 13 Jan 2013 à 7:44 @ 7 h 44 min

    La pôvre, elle n’a pas tout compris.
    Aucun rapport avec mai 68.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen