Brest ne veut pas entendre parler d’Épiphanie à l’occasion de la galette des Rois dans les écoles

Laïcisme. Parce que, cette année, le mot “Épiphanie” était inscrit sur les couronnes des galettes des rois (en carton recyclé) proposées aux enfants des cantines des écoles publiques, la ville de Brest les a retirées de la circulation et les écoliers qui ont eu la fève n’ont pas été sacrés rois ni pu choisir leur reine, rapporte Le Télégramme.

“À nos yeux, c’était faire rentrer le religieux à l’école, ce qui est interdit par la loi », justifie le plus sérieusement du monde la mairie socialiste.

Cela fait dire à Steven Le Roy, chroniqueur au Télégramme (réputé de gauche) que, “dans la symbolique, qu’on le veuille ou non, les enfants ont quand même célébré l’Épiphanie sans pouvoir la nommer et sans pouvoir davantage expliquer les raisons justifiant l’absence de coiffure royale cette année. À une possible petite leçon sur les rites qui nous entourent, a été préféré le silence total, protégé par les immenses parapluies de la loi et reposant sur le dos large et polymorphe de la laïcité, accommodée à toutes les pâtes frangipanes possibles”.

Il s’interroge, et nous avec : “Puisque la porte est ainsi ouverte, est-il possible alors de militer pour le retrait des oeufs en chocolat à Pâques ? Est-il envisageable de manifester pour que le jeudi de l’Ascension soit travaillé sous peine de compromission avec l’Évêché ?”

Autres articles

53 Commentaires

  • Gisèle , 12 Jan 2013 à 12:10 @ 12 h 10 min

    Ils deviennent tres cons !!! et la connerie ça mange pas de pain !
    Les gamins auront sûrement tiré les rois en famille …..
    Vu les additifs inclus dans ces galettes industrielles , ils ont échappé au pire de l’empoisonnement laïque ………..

  • Gisèle , 12 Jan 2013 à 12:11 @ 12 h 11 min

    ça mange pas de pain …et pas de galette !

  • JSG , 12 Jan 2013 à 12:12 @ 12 h 12 min

    Par contre laisser des enfants entrer dans l’école publique le matin avec le ventre vide pendant le Ramadan ça c’est normal !

  • MCT , 12 Jan 2013 à 12:48 @ 12 h 48 min

    Y’a pas pire danger que les cons.
    Et y en a de plus en plus.
    Au secours !

  • hector galb. , 12 Jan 2013 à 13:13 @ 13 h 13 min

    ils sont très cons depuis longtemps déjà.

  • C.B. , 12 Jan 2013 à 14:02 @ 14 h 02 min

    Déjà il y a trente ans, visitant une école maternelle (en janvier) et constatant la double thématique des “œuvres” enfantines affichées sur les murs, j’avais manifesté un peu d’étonnement, et reçu une explication détaillée:
    -la galette, c’est “roule galette” (album du Père Castor, conte traditionnel), d’où les multiples dessins de lapins, ours, loups et renards
    -la galette, c’est “les rois”, donc s’il y a des rois, il y a des reines, et … des châteaux-forts.
    La génération suivante n’est ni plus ni moins cultivée…

  • Yohann , 12 Jan 2013 à 14:12 @ 14 h 12 min

    Mais vs verrez de plus en plus ce genre de problèmes en Bretagne, parce que ces gens votent à gauche, alors tanpis pour eux. On a que ce qu’on mérite.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France