Viktor Orbán accuse l’Allemagne et la Turquie d’avoir passé un accord secret pour faire venir légalement un demi-million de demandeurs d’asile (en plus des clandestins)

Lors d’une réunion de son gouvernement vendredi, le premier ministre hongrois Viktor Orbán aurait accusé Angela Merkel et Recep Erdogan d’avoir passé un accord secret, en plus des accords officiellement passés entre l’UE et la Turquie (3 milliards d’euros pour la Turquie, suppressions des visas pour les citoyens turcs, redémarrage des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE), pour faire venir en Allemagne, avant de les redistribuer en Europe, entre 400 000 et 500 000 demandeurs d’asile. D’après le journal hongrois Magyar Midök cité par le site Breitbart, Viktor Orbán a affirmé avoir connaissance de ce pacte tenu secret de peur de provoquer des réactions négatives en Europe et parce que ses détails seraient encore en cours de négociation. Selon le site Politics.hu, le premier ministre hongrois aurait aussi accusé Bruxelles d’être activement impliqué dans cet accord entre Berlin et Ankara dans la mesure où Angela Merkel n’a pas l’intention de conserver ce demi-million d’immigrants supplémentaires chez elle. Pour Orbán, les citoyens européens sont aujourd’hui confrontés à deux menaces : la politique de Bruxelles et l’afflux d’immigrants arrivant du sud, qui devrait encore s’amplifier cette année. La menace bruxelloise, c’est le système de quotas obligatoires de demandeurs d’asile.

Viktor Orbán avait déjà avancé début décembre la même accusation sur un accord secret de ce type, en marge des négociations officielles avec la Turquie, en vue de faire venir un demi-million d’étrangers présents sur le sol turc.

Articles liés

17Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 12 février 2016 @ 11 h 47 min

    ca rappelle le pacte germano-sovietique, non ? Un accord secret dans le dos de l’Europe et de leurs peuples …..

  • Trahi , 12 février 2016 @ 11 h 53 min

    Les Allemands ont toujours été des têtes de Turcs.

  • Babouchka , 12 février 2016 @ 12 h 44 min

    Rien d’étonnant…
    Que voulez-vous, la petite Angela a été nourrie aux mamelles de la
    STASI…

  • Tite , 12 février 2016 @ 12 h 50 min

    Combien de SS panzer division musulmanes dans l’armée d’Hitler ?

    La 13e division de montagne de la Waffen-SS Handschar (en bosnien, Handžar) était l’une des 38 divisions des Waffen-SS durant la Seconde Guerre mondiale. Elle était composée presque entièrement de Musulmans de Bosnie, alors annexée par l’État indépendant de Croatie. La division fut nommée Handžar en référence au cimeterre turc, usuel dans la région. Le Mufti de Jérusalem, Mohammed Amin al-Husseini ainsi que le Mufti de Mostar, participèrent activement au recrutement ses membres.

    Cette unité fut finalement dissoute car les soldats qui la composaient n’étant pas motivés pour se battre et avaient fait défection en nombre. Elle est la seule unité SS qui se soit mutinée – Wikipédia

    Bon. D’accord. Dissoute. Mais :

    Le Pacte d’amitié turco-allemand est un traité de non-agression signé à Ankara entre l’Allemagne nazie et la Turquie le 18 juin 1941, dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, par l’ambassadeur d’Allemagne en Turquie, Franz von Papen, et le ministre des Affaires étrangères de Turquie. Entré en vigueur le même jour, il durera quatre ans.

    Une analyse suggère par ailleurs que Hitler voulait voir entrer la Turquie dans l’Axe (celle-ci avait fait partie intégrante des Empires centraux et combattu aux côtés des Allemands lors de la Première Guerre mondiale). Le pacte devait durer dix ans, mais il est dissous le 24 octobre 1945, après la chute du Troisième Reich, lorsque la Turquie rejoint l’Organisation des Nations unies – Wikipedia

    Et de nos jours :

    http://fr.sputniknews.com/international/20160102/1020715159/erdogan-hitler-admiration.html

    Comme on dit : L’Histoire est un éternel recommencement….

  • Pacific , 12 février 2016 @ 12 h 58 min

    Bon, maintenant que le secret est éventé (en partie seulement car la chape de plomb pèse dans les médias du système), que faut-il faire ?

  • Vautrin , 12 février 2016 @ 13 h 16 min

    Nous ne pouvons hélas pas faire grand chose, sinon de faire connaître cette trahison. Nous avons de lourds dossiers sur tout : la tyrannie européâstre, l’allégeance atlantiste aux monopoles de Wall-Street, la stratégie d’invasion pilotée par Merkel, les méfaits nationaux de la bande à Hollande et l’acquiescement implicite des forbans de l’Herpès (LRPS).

    Il faut non se résigner (ce serait la pire attitude) mais s’armer de patience, prendre son bâton de pèlerin, aller au devant des citoyens et expliquer, expliquer, encore expliquer, combattre la propagande de l’ennemi. De simples réunions informelles à la maison avec des gens, où l’on regarderait des vidéos et des sites de réinformation (comme TV-Libertés), où on les commenterait. On peut aller un peu plus loin en organisant des radio-pirates calées sur les fréquences à grande écoute (le matériel se fabrique aisément), organiser des milliers de petits sabotages.

    Bref : organiser une dissidence active pour faire changer les mentalités, en préparation d’une indispensable insurrection. Nous faisons déjà cela dans mon village et dans les villages alentours, et croyez-moi : ça marche !

  • le 22 à Asnières , 12 février 2016 @ 13 h 24 min

    « Que faut-il faire?»
    PRIER.
    1) Le chapelet. (1570 : victoire de Lépante)
    La Sainte Vierge ne résiste pas à la prière du chapelet et le Maître ne résiste pas aux prières de Sa Mère : la France ne sera à nouveau Fille Aînée de l’Église et donc libre et autonome en Dieu que quand nous les implorerons le chapelet à la main: ça commence tout de suite ! Go ! Est-ce si difficile ? Ou est-ce trop simple ?(le général Naaman, se tremper dans le Jourdain pour guérir de la lèpre? Peuh.. trop ordinaire !) Trop inscrit dans l’humble quotidien ?
    2) Se souvenir de ce qu’a dit Sainte Jeanne d’Arc au Dauphin : « Le Roi des Cieux vous mande par moi que vous serez (notez le futur et non un souhait “soyez”) couronné et sacré en la ville de Reims pour être l’intendant (vous avez bien lu : l’intendant et non pas le roi) du Roi des Cieux qui est Roi de France»
    …Alors l’Europe dans ce Plan divin… l’Europe disparaîtra comme Babylone : un tas de poussière !
    Eh oui, nous avons de toute façon un Roi de France, et pas des moindres !
    PRIER.

Les commentaires sont clôturés.