A Calais, nuit de tensions entre clandestins et policiers

Près de 400 grenades lacrymogènes ont été lancées par les forces de l’ordre la nuit dernière, pour repousser les clandestins voulant traverser la manche vers l’Angleterre :

Autres articles

5 Commentaires

  • Trahi , 12 Mai 2016 à 10:52 @ 10 h 52 min

    MDR

  • Marino , 12 Mai 2016 à 11:56 @ 11 h 56 min

    Bis repetita :

    JUSTICE Jeudi, le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer va juger le général Christian Piquemal pour avoir participé à une manifestation interdite de Pegida, à Calais, le 6 février 2016…

    Le 6 février dernier, plusieurs dizaines de militants de la branche française du mouvement islamophobe Pegida ont manifesté aux abords de la gare de Calais. Sous le coup d’une interdiction préfectorale, le rassemblement anti migrants avait donné lieu à quelques échauffourées et cinq interpellations. Parmi les manifestants qui ont terminé en garde à vue, se trouvait le général Christian Piquemal, 76 ans, ancien patron de la Légion étrangère aujourd’hui à la retraite

    « Traitement disproportionné »
    Les avocats de la défense insistent aussi sur le « traitement disproportionné » subi par leur client : « Il a été placé en garde à vue alors qu’une audition libre aurait suffi, poursuit Maître Pandelon. Dans ce cas, il faudrait mettre en grade à vue tous les jeunes manifestants qui ont été violents envers les forces de l’ordre récemment ».
    Devant la justice civile, Christian Piquemal risque « au maximum six mois d’emprisonnement avec sursis » concède son conseil.

  • Gisèle , 12 Mai 2016 à 23:23 @ 23 h 23 min

    Je parie que le correcteur de votre PC ne signale pas le mot ” islamophobe ” …..
    Essayez donc d’écrire ” christianophobe ” !
    Bizarre ! non ?
    Normal dans le plan du remplacement du christianisme par l’ islam !
    Alors, ne vous étonnez pas de ce qui va arriver ! ce n’est QUE le début !

  • rudi , 13 Mai 2016 à 8:52 @ 8 h 52 min

    mais bon dieu, qu’on les laisse partir vers l’Angleterre, leur ami , nouveau maire de Londres les accueillera certainement très volontiers

  • Aaron , 13 Mai 2016 à 15:59 @ 15 h 59 min

    Pourquoi quatre cents grenades et non pas quatre cents tirs…..?

Les commentaires sont fermés.