Rendre illégal l’avortement permettrait d’en diminuer la pratique

Selon une étude du National Bureau of Economic Research parue l’été dernier et mise en avant par le Brainiac blog du Boston Globe, si la Cour suprême renversait l’arrêt Roe c. Wade de 1973 qui autorise de facto l’avortement aux États-Unis et si, dans la foulée, 31 États interdisaient l’avortement (une hypothèse irréaliste, entre 8 ou 11 États seulement pourraient le décider), le nombre d’avortements pratiqués dans l’union baisserait de 14,9% – notamment du fait de l’augmentation de la distance moyenne à parcourir pour éliminer son enfant : 187 miles contre 30 aujourd’hui – tandis que le nombre de naissances augmenterait de 4,2%. S’il est faux de prétendre qu’une simple interdiction de tuer l’enfant dans son sein résoudrait à elle seule le problème, il est tout aussi erroné de prétendre que cela ne servirait à rien.

 

Autres articles

30 Commentaires

  • Luc Ruy , 16 Juin 2013 à 18:16 @ 18 h 16 min

    (question posée à monhugo)

  • propatria , 25 Juin 2013 à 18:22 @ 18 h 22 min

    désolé mais l’avortement est un crime.imaginez ce petit bébé qui vous sourit et vous fait des gazouillis pendant que vous prenez une aiguille pour le tuer:vraiment en seriez vous capables?
    c’est plus facile de tuer quand on ne voit pas,comme si c’était un poisson qui ne crie pas!
    Ne soyez pas hypocrites et regardez vous en face:auriez-vous accepté que votre mère le fasse en toute connaissance de cause? Il y a des couples qui attendent des années pour pouvoir adopter pourquoi refuser ce cadeau de la vie? Savez-vous que des stats ont démontré que es enfants surprises étaient plus heureux que les enfants désirés?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France