Jean-Marie Le Pen peut-il saborder le FN ?

L’historienne Valérie Igounet, auteur de Front national, de 1972 à nos jours, le parti les hommes, les idées, en est persuadée :

“Je suis intimement persuadée qu’il peut aller jusqu’au bout. Ce qui a nuit à la dynamique du FN, depuis le début, c’est la personne de Jean-Marie Le Pen. C’est tout le paradoxe: c’est lui qui crée cette dynamique, puis la stoppe, dans un élan qu’on pourrait presque qualifier de suicidaire. Je discutais au cours de mon enquête avec des militants, qui y croyaient vraiment, se sont engagés dans un combat et qui étaient désespérés par ce gâchis, par l’égocentrisme de leur chef, capable de tout foutre en l’air au dernier moment. Il faut comprendre que pour Jean Marie Le Pen, le FN est sa chose, ce n’est pas un parti, c’est un prolongement de lui-même. Je n’aime pas les prophéties, mais je pense qu’il est capable de tout saborder.”

Autres articles

13 Commentaires

  • monhugo , 12 Juin 2014 à 13:45 @ 13 h 45 min

    Blablas !

  • Heimdall , 12 Juin 2014 à 14:06 @ 14 h 06 min

    Si seulement…

  • PG , 12 Juin 2014 à 14:13 @ 14 h 13 min

    Le Fn, ce n’est pas que J-M L-P qui incarne le FN : c’est aussi un appareil de cadres et élus, de militants, et un électorat.
    Le fondateur peut renier son oeuvre ou son oeuvre le marginaliser sans que le FN n’en soit nullement affecté, du fait que le succeseur, sa fille, est celui qu’il a lui-même choisi et qui a pour l’instant réussi la succession. Et qu’elle porte son nom, qui est quasiment une marque.

    On a déjà vu dans l’histoire des ordres religieux destituer ou relèguer hors des instances dirigeantes leur fondateur, parfois canonisé ultérieurement par l’Eglise, sans que le développement de ces ordres n’en soit affecté ; il existe des logiques, des dynamiques qui, même initiées par un créateur doué et inspiré, ce qui est le cas de J-M L-P, persistent sans l’homme initiateur.

    Ceci est assez triste pour lui, et sans doute difficile à vivre pour sa fille et lui, mais un Président d’honneur ne peut seul, sans consilter personne, user de fromules volontairement, dont il sait qu’elles susciteront une polémique ou un rejet : en démocratie, on prend le pouvoir en rassemblant et non en provoquant le rejet.

  • pas dupe , 12 Juin 2014 à 18:11 @ 18 h 11 min

    “Jean-Marie Le Pen… ou comment s’en débarrasser ?”

    C’est la question !!!!
    N’oublions pas que des francs-maçons ont infiltré le FN et ce n’est certainement pas pour les yeux bleus de Marine Le Pen !

    http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/726-le-plan-secret-de-philippot-pour-se-debarrasser-de-jmlp

  • PG , 12 Juin 2014 à 19:05 @ 19 h 05 min

    @ Pas dupe
    L’article de MINUTE est habituel à ce journal : déstabiliser le FN en suscitant des guerres d’appareil, afin de valoriser in fine le sauveur de l’UMP, SARKOZY, qu’on nous présentera ripolinée à la peinture BUISSON, en ”synthèse de la droite de l’UMP et du canal historique” anti mariniste du FN.
    La ficelle est grosse, mais elle est trop visible pour que beaucoup mordent à l’énorme hameçon qui la prolonge……..
    Si vous voulez SARKOZY 5 ans de plus, libre à vous.

  • Stan du 95 , 12 Juin 2014 à 19:19 @ 19 h 19 min

    Eric Martin, vous parlez un peu trop de monsieur Le Pen. Ce monsieur est de droite patriote et modérée, très bien. Il incarne une droite classique souverainiste, plutôt chrétienne alors que sa fille une gauche populaire et patriote. Mais bon, ce monsieur, même si sa carrière est loin d’être terminée ne doit pas être une obsession, il ne faut toujours parler de petites phrases incomprises alors que même que monsieur Le Pen est un ami d’Israel depuis longtemps.

  • pas dupe , 12 Juin 2014 à 21:18 @ 21 h 18 min

    @PG,
    Ah non, Sarkozy pour moi sa seule place est sous la guillotine ! Et votre déduction est tout à fait juste. Il est évident que le plan Bilderberg ne va pas en rester là ! La politique de la franc-maçonnerie : diviser pour régner.

    Cet article rejoint ce que j’avais écrit lorsqu’il y avait eu l’article du point sur le conseiller du FN. J’avais précisé que les attaques ne manqueraient pas de tomber. Vous avez constaté que même le couple Le Pen/Aliot a été visé..
    Maintenant des UMP sont infiltrés, tout comme des PS… Alors méfiance !

Les commentaires sont fermés.