VIDÉO | Euthanasie : France 24 organise un débat… entre partisans de l’euthanasie

Mercredi 11 juin, la chaîne publique France 24 a organisé un débat entre partisans de l’euthanasie : Jean-Luc Romero, Président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, Patrick Pelloux, médecin urgentiste, Philippe Bataille, sociologue et Didier Sicard, l’ancien président du Comité consultatif national d’éthique (le plus hésitant bien que favorable à l’euthanasie) :

En fin de débat, Jean-Luc Romero se moque des “100 000 excités” que mettrait selon lui dans la rue la légalisation de l’euthanasie.

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisele , 12 juin 2014 @ 15 h 05 min

    S ils sont partisans , j espère pour eux qu ils n ont pas omis de s’ inscrire sur la liste ainsi que leurs parents et leurs aïeuls …

  • Yvan Bachaud , 12 juin 2014 @ 15 h 13 min

    M.Jean-Luc ROMERO , bien que l’ADMD n’ait jamais rien obtenu pendant plus de 30 ans des Parlementaires de tous bord, refuse obstinément, depuis des années , de mettre dans les moyens d’action de l’ADMD le référendum d’initiative citoyenne (RIC) qui LUI permettrait de soumettre directement au peuple devenu souverain la proposition de loi de son choix sur la fin de vie.

    Avec le RIC, les citoyens mécontents d’une loi , ” excités” ou pas, n’auraient plus à descendre dans les rues mais n’auraient qu’à remplir les conditions légales pour IMPOSER un référendum ou un veto suspensif provisoire avant que la loi ne soit promulguée. C’est ce qui se passe en Suisse.
    La loi Taubira sur ” le mariage” pour tous aurait pu faire l’objet d’un RIC sans aucune manifestation de rue..!
    En Croatie qui dispose du RIC à la demande de 10% des inscrits (Contre 1% en Suisse!) il y a eu une demande de RIC faite par 21% des inscrits!( 2 fois le score du FN aux Européennes..!) L’objet faire préciser dans la Constitution que le mariage concerné un homme et une femme. Cela a été largement adopté lors du référendum avec 59% des suffrages exprimés.
    Dans une démocratie le peuple doit pouvoir s’exprimer à tout moment sur tous les sujets. Chaque peuple à ses spécificités aucun peuple n’a à imposer ses vues aux autres..

  • eric-p , 12 juin 2014 @ 18 h 16 min

    Le problème de l’euthanasie n’a pas à être soumis
    à un “référendum d’initiative populaire” sujet pour lequel la plupart des français
    sont incompétents et largement manipulables (les français sont des veaux !).
    La notion d’euthanasie remet en cause les piliers fondamentaux de la démocratie
    (Tu ne tueras point). À partir du moment où on casse les fondamentaux (Le serment d’Hippocrate sera totalement vidé de son contenu), il n’ y aura plus de confiance dans les institutions, plus de confiance entre le médecin et ses patients et évidemment
    plus de confiance entre les citoyens.
    Permettre l’euthanasie, c’est permettre la transgression de tous les tabous au nom de
    l’idéologie redoutable du compassionnel qui aboutit déjà à voter des lois aberrantes
    (mariage gay, prostitution “libre” en Hollande,euthanasie pour tous en Belgique, trafic de stups “toléré sous des prétextes fallacieux,etc…).

    Si vous voulez une “république” déchristianisée, une république uultralibérale (donc sans foi ni loi…sauf pour l’oligarchie évidemment), alors votez l’euthanasie et vous serez servi…mais pas forcément pour vos propres intérêts…
    Bien sûr, quand vous aurez pris conscience de la réalité (ce dont le petit quarteron d’idéologue évite évidemment de parler)….eh bien il sera trop tard !

  • eric-p , 12 juin 2014 @ 18 h 26 min

    Comme le dit fort justement Eric Martin, il s’agit une fois de plus d’un débat parfaitement bidon car on a oublié comme par hasard d’inviter les opposants qui osaient encore affirmer leur opposition dans les médias.
    Ah elle est belle la “médiacratie”…

    Se méfier en particulier du cas Didier Sicard “Un grand Professeur” qui donne l’impression
    d’écouter tout le monde (il joue à merveille son rôle de “médiatiquement correct” )
    …mais dont l’opinion est faite depuis longtemps: Depuis le début, il tient un double langage.
    Il avait d’ailleurs déjà réussi à noyauter le CNCE autour du thème de l’euthanasie néonatale il y a environ 15 ans en annonçant un “consensus” 9 voix sur 9 (y compris un écclésiastique catholique !) POUR l’euthanasie néonatale !!! Ce type est particulièrement dangereux dans sa capacité à anesthésier les opposants.

  • samovar , 13 juin 2014 @ 9 h 00 min

    De quoi débatent ils ? Et quel est l’enjeu pour eux ? Tuer le plus grand nombre possible de vieilles personnes et de malades ?

  • Gisèle , 13 juin 2014 @ 15 h 23 min
  • Charles , 15 juin 2014 @ 11 h 42 min

    Tests

Les commentaires sont clôturés.