VIDÉO | Qui sont ces femmes qui rejoignent l’Etat islamique ?

Syriennes, irakiennes ou occidentales, elles sont de plus en plus nombreuses à rejoindre les rangs de l’Etat islamique. Ces femmes jihadistes qui s’engagent souvent très jeunes et volontairement ont leur propre brigade, Al Khansa. Entraînées à manier les armes comme les hommes, elles ont pour rôle, entre autres, de fouiller les femmes aux check-points, les hommes n’étant pas autorisés à le faire. 15% d’entre elles seraient occidentales :

Autres articles

15 Commentaires

  • Alainpsy , 12 Sep 2014 à 10:48 @ 10 h 48 min

    Même chez les nazis je ne crois pas qu’il y ait eu des brigades de femmes sur le terrain des combats, même s’il y en avait dans les camps. Il n’y avait que l’islam pour mettre en place autant de masochisme: le coran rappelle qu’une femme vaut la moitié d’un homme, qu’elle doit être soumise et voilée, qu’elle n’a pas droit de ceci ou cela etc…et elles partent se battre aux côtés des violeurs et des égorgeurs d’enfants ou d’adolescents. Là encore, autant de négation de soi, de bêtise, de barbarie, d’horreur, de folie…c’est l’islam qui bat tous les records. Mais, amusez-vous à interroger certaines personnes qui prennent leurs infos à la TV, je suis effaré de voir comment certains ont juste entendu parler d’un peu plus de guerre en Irak, sans plus, ne mesurant absolument rien de ce qui se joue d’essentiel, et ignorant tout des acteurs sur le terrain. C’est assez insensé. Quant à ces femmes en noir, c’est bien de l’islam que ça vient, c’est bien l’islam qui génère régulièrement ce genre de monstruosités, c’est l’islam qui nourrit et accouche de ça. Chaque jour on est surpris des différents visages des métastases mais c’est toujours la même tumeur qui les produit, il faudra bien un jour que les derniers hypocrites tourne la tête et regardent la réalité en face, l’islam produit la violence.

  • mariedefrance , 12 Sep 2014 à 11:00 @ 11 h 00 min

    Beaucoup d’entre elles reviennent enceintes !

    “””””Des Filles Tunisiennes reviennent chez Elles Enceintes après avoir Effectué un ‘Djihad Sexuel’ en Syrie

    syrie Un nombre important de filles Tunisiennes sont enceintes après avoir voyagé en Syrie pour participer à un « djihad sexuel », d’après Lotfi Bin Jeddo, ministre de l’intérieur Tunisien.

    Les filles « sont (sexuellement) échangées entre 20, 30 et 100 rebelles et elles reviennent portant le fruit de contacts sexuels au nom du djihad sexuel et nous sommes silencieux à ne rien faire et restons debout immobiles« , a rapporté Al Arabiya lors d’un discours à l’assemblée nationale constituante.

    The Telegraph en sait plus:

    « Après les liaisons sexuelles qu’elles ont là bas au nom de ‘jihad al-nikah’ – (guerre sainte sexuelle, en Arabe) – elles reviennent enceintes, », a dit Ben Jeddou.

    Il n’a pas élaboré sur la manière dont plein de femmes Tunisiennes revinrent au pays enceintes avec les enfants des combattants djihadistes.

    Jihad al-nikah, permettant des relations sexuelles extraconjugales avec des partenaires multiples, est considéré par certains salafistes sunnites extrémistes comme une forme légitime de la guerre sainte.

    Jeddo a aussi dit que son ministère a prit un certain nombre de mesures pour empêcher le flot de Tunisiennes de voyager en Syrie.

    « Pour le Djihad en Syrie, ils poussent maintenant les filles à aller la bas. 13 jeunes filles ont été envoyé pour le djihad sexuelle.
    Qu’est ce que c’est?
    C’est appelé de la prostitution.
    C’est de la corruption morale éducative, » a dit Battikh.

    autre lien :

    http://www.tunisie-secret.com/Les-Tunisiennes-envoyees-en-Syrie-pour-le-djihad-par-le-sexe-rentrent-au-pays-enceintes_a481.html

  • V_Parlier , 12 Sep 2014 à 11:26 @ 11 h 26 min

    Pour des criminels qui estiment mener une “guerre sainte”, quoi de plus pratique que ces “contournements” pour vivre à la fois dans la débauche et le crime sans aucune contrainte. C’était déjà connu au début de la guerre civile syrienne… qui rappelle aussi d’autres souvenirs quant à la situation globale de cette région: http://www.youtube.com/watch?v=fLGXAPZ8nWo .

  • Dubitatif , 12 Sep 2014 à 12:41 @ 12 h 41 min

    @Alainpsy,
    Écrabouillée par les bombardements libérateurs, l’Allemagne a mobilisé des femmes et des adolescents(*), pour servir dans la Flak, à l’intérieur de l’Allemagne.

    Par contre les Soviétiques ont engagé des femmes volontaires comme pilotes de chasse, tankistes, tireurs d’élite. (Elles furent ensuite stériles).
    Donc un point Sovwin qui nous change un peu du point Godwin et bientôt le Coranwin ou Momowin !

    (*) comme le jeune Ratzinger, futur Benoît XVI

  • Enoch , 12 Sep 2014 à 14:05 @ 14 h 05 min

    Nous sommes bien au prélude d’une guerre globale.

    Moi, je suis surpris de ces femmes voilés en France qui refuse le regard. J’imagine qu’à leurs yeux je ne suis qu’un infidèle. En tout cas, je sens poindre dans leurs attitudes un sentiment de supériorité et une haine de plus en en plus sourde.

    Ce dont je suis de plus en plus certain c’est que ce conflit ne va pas s’arrêter sur le sol du levant.

    Sous peu nous allons avoir les premiers retours de flammes. La prise de position de la France dans la coalition contre l’EI entrainera forcement des represailles sur notre sol.

    On ne partage pas son territoire avec des fanatiques sans en payer le prix du sang !

  • Goupille , 12 Sep 2014 à 18:14 @ 18 h 14 min

    Ils en ont parlé sur France Q cette semaine, hier jeudi vers 16h30, de mémoire : elles reviennent aussi contaminées par le SIDA…

    Et ce matin, ils parlaient des Kurdes, les copains éternels des socialos, de Danièle Mitterrand à Hollandouillle : des filles partent pour échapper au mariage forcé, des mères envoient leurs filles pour qu’elles connaissent un autre sort que le leur (pour mémoire : utérus pondeur et couscoussière).
    Ces filles sont combattantes, la majorité servant pour des contrôles aux check-points, les autres dans des bataillons spéciaux. Toutes signent un engagement à vie. Pas de mariage, pas de sexe, pas d’enfants.
    Si elles changent d’avis et tentent de fuir, elles sont rattrapées et exécutées, car elles sont détentrices d’informations militaires.

    Delete.

  • Goupille , 12 Sep 2014 à 18:20 @ 18 h 20 min

    Le pire étant que les acteurs de ces erreurs sont, au choix, incompétents, ou criminels.
    Le nôtre est incompétent.
    Le chef à plumes US est criminel.
    Calmement.

    Quant à Poutine : ce n’est pas un voyant.
    Juste un type compétent, et sensé.

Les commentaires sont fermés.