De l’utilité du latin par Marcel Pagnol (1958)

De l’utilité du latin par Marcel Pagnol (1958)

La réforme de Najat Vallaud-Belkacem implique la suppression du latin comme option facultative, déjà évoquée, ne fait plus aucun doute. Dans la première version du projet, le latin était supprimé purement et simplement, pour être intégré à l’EPI «Langues et cultures de l’Antiquité». Nagent Vallaud-Belkacem a accepté de rétablir le latin comme option, mais en en diminuant les horaires : 1h en 5e au lieu de 2h actuellement, et 2h en 4e et 3e au lieu de 3h actuellement. En outre, il n’est pas prévu que le latin ait un financement spécifique, autrement dit les collèges devront prendre des heures sur leur marge d’autonomie s’ils souhaitent le maintenir. Dans les faits, l’enseignement du latin sera  trop compliqué à maintenir et nombre d’établissements supprimeront cette option.
Dans cette interview de Marcel Pagnol, en 1958, l’écrivain explique l’importance du latin dans l’éducation qu’il considère comme un pilier de notre civilisation.

Articles liés