Faut-il enseigner l’arabe à l’école ?

Faut-il enseigner l’arabe à l’école ?

Les critiques se poursuivent après les propos du ministre de l’Éducation nationale. Jean-Michel Blanquer a expliqué lundi sur RMC et BFMTV vouloir “donner du prestige à la langue arabe”. En 2017, 911 élèves de 6e choisissaient une classe bilingue anglais-arabe. L’institut Montaigne estime que près de 80 000 personnes apprennent l’arabe dans des écoles coraniques ou dans les mosquées. “C’est une langue qui mérite (…) d’être enseignée” estime Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe. Marine Le Pen (RN) et Eric Ciotti (LR) ne l’entendent pas de la même oreille :

Autres articles

7 Commentaires

  • André , 12 Sep 2018 à 19:45 @ 19 h 45 min

    Rien de déshonorant à apprendre l’arabe, l’hébreu ou le chinois, mais la langue nationale qui s’est forgé depuis 2000 ans et étendue à tout le territoire par le traité de Villers Cotterêt de François premier^, doit rester la langue qui unit tous les français…… Je ne crois pas que François ait interdit d’apprendre en plus le breton, l’italien ou le belge (? ? ? ?, je ris parce que les belges sont divisés à cause de leur linguistique, et moi à cheval sur la frontière j’ai commencé par apprendre le wallon et tardivement le français). On est obligé de rire lorsque l’on voyage dans le passé. Parti en Algérie censé apprendre le français aux algériens, je fus contraint d’abord d’apprendre le dialecte et ou l’idiome.

  • jejomau , 12 Sep 2018 à 22:22 @ 22 h 22 min

    Pourquoi faut-il faire apprendre l’arabe dans les écoles françaises ? Pour mieux islamiser la société pardi! Ils le disent eux-mêmes :

    https://www.lalanguedelislam.com/comprendre-l-arabe-1/

  • zouzou , 13 Sep 2018 à 11:08 @ 11 h 08 min

    Trouvé ce jour sur le site du Salon Beige:

    “De “L’arabe”

    Lu sur Facebook :

    “Arrivé en France un 14 juillet 1966, du Liban, mon père Jean-Claude Zahar (libanais catholique, né en Égypte à Alexandrie), avait pris l’arabe en option pour le bac. Son examinateur était algérien. Ils ne se comprenaient absolument pas. Mon père tenta même de lui déclamer quelques poèmes en arabe égyptien, alors à la mode avec les films de Youssef Chahine (un catholique) avant une ultime tentative avec un poème pré-islamique censé être une référence universelle…même incompréhension; il a eu 0.

    Lorsque mon grand oncle, Joseph Naggear (premier polytechnicien libanais, ministre et “père” des ingénieurs “arabes”), conduit la première réunion pour la Ligue Arabe (seul chrétien de l’Assemblée), il du la tenir en grande partie en français et conclut la fameuse réunion par :”les arabes se sont mis d’accord aujourd’hui pour ne pas être d’accord”. Tous d’applaudir mais tous avaient-ils bien compris ? Il n’y a que 10% des arabophones capables de lire le coran dont une majorité de chrétiens et de juifs: et ce qu’il y a à y comprendre est confus et/ou haineux.

    Il n y a pas de civilisation arabe, musulmane ou arabo-musulmane (malgré la tentative opérée au siècle dernier au travers de la NAHDA), mais il y a bien une civilisation française et chrétienne. Et les chrétiens libanais, comme les Français, feraient bien de le comprendre, cela nous évitera de nouveaux drames. Le jour où tous les Libanais et les Français cesseront de se considérer comme arabo-musulmans, ces derniers cesseront de chercher notre perte en s’appuyant sur nos divisions. L’arabe comme l’Islam est source de corruption, de division et de bêtise. Les deux attirent surtout les racailles et ne produisent que de mauvais fruits. Seul des traîtres, des collabos, de sombres idiots ou des anti-catholiques anti-francais peuvent considérer un intérêt dans l’apprentissage d’un des nombreux idiomes incertains arabiques ou la construction de mosquées chez nous (Liban inclus)”

    Ca remet les choses en perspective…

  • Wagner , 13 Sep 2018 à 15:45 @ 15 h 45 min

    Complètement absurde de vouloir faire apprendre la langue arabe à l’école , voudrait-on islamiser la France encore plus vite qu’actuellement? car nous sommes sur le chemin. Je pense que nos dirigeants font tellement d’affaires avec leurs homologues nord africains, qu’en échange notre gouvernement voudrait vendre la France aux plus offrants, en nous obligeant à apprendre l’arabe. Sachez qu’au Gouvernement il n’y a que des personnes que ne pense que carrière et pognon, le reste il se fichent de nous . Le jour J se sont les premiers à partir, car leurs valises seront déjà prêtes.

  • Wagner , 13 Sep 2018 à 15:55 @ 15 h 55 min

    Lisez Jean Raspail et vous aurez tout compris.

  • these , 13 Sep 2018 à 18:45 @ 18 h 45 min

    Analyse fausse , politique et action fausse ;l’argument qui justifie “qu’il faut enseigner l”arabe dans les écoles pour ne pas laisser aux “barbus ” le soin de le faire dans des structures confessionnelles ” est une aberration . Mais tout à fait dans la ligne du ministère de l’intérieur (et des cultes ) …Il faut consolider l’islam en France (voir Mme Gouraud . Donc la ligne est cohérente pour le malheur des autochtones à qui il reste la “léproserie “

  • pauledesbaux , 13 Sep 2018 à 22:02 @ 22 h 02 min

    apprenons d’abord à bien écrire et parler le français langue de notre pays
    que les étrangers qui veulent vivre sur notre sol soient obligés de connaître le français, sa littérature, son Histoire, son passé et son avenir ce n’est pas à nous de faire le contraire et d’accepter de nous plier aux désirs de ces envahisseurs leur langue, leur charia leur takyia et puis quoi encore NOUS SOMMES CHEZ NOUS C ‘est à eux de s’alligner s’ils veulent rester sur le sol FRANCAIS
    Que la langue arabe soit choisie au même titre que l’anglais, l’allemand, l’espagnole le russe le chinois en DEUXIEME LANGUE mais seulement dans ce cas sans y être obligés SINON LA ROUTE DU BLED EST TOUTE TRACEE pour leur retour c’est ainsi et pas autrement que le résident veuille caresser ses électeurs étrangers libre à lui mais PAS A NOUS LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE EST LA POUR DEFENDRE NOTRE CIVILISATION ET PAS UNE AUTRE

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France