Après 1929 et 2007, une crise majeure en 2015 ?

Le Jerome Levy Forecasting Center, un petit cabinet d’analystes, avait prévu l’effondrement de 1929 et la crise des subprimes de 2007. Désormais, les analystes pronostiquent une crise majeure pour 2015, écrit le site Economie matin.

Autres articles

14 Commentaires

  • Trahi , 12 Nov 2014 à 20:23 @ 20 h 23 min

    Ce ne sera pas une crise, ce sera la révolte du peuple avec ses exactions les plus sanglantes!!!Vive Jeanne d’ARC!!!!

  • xrayzoulou , 12 Nov 2014 à 22:11 @ 22 h 11 min

    Je crois qu’il n’y a pas besoin de voyants pour voir que cela va de pire en pire, sur tous les plans : politiques et islamiques !

    Je pense qu’un retour vers DIEU peut changer la donne. Prions-le, ainsi que Marie et Saint Michel Archange, et demandons à Sainte Jeanne d’Arc de sauver une fois de plus la France.

    Satan pourri les cœurs, il faut l’en empêcher.

    Que Dieu vous bénisse tous et toutes…

  • Gisèle , 12 Nov 2014 à 23:21 @ 23 h 21 min

    Fanfan a promis … pas d’ augmentation d’impôts en 2015 ……
    Mais ça bien sûre ;;;;;;;;;;;;;;;;;
    Vu qu’il n’y aura plus de banque , plus d’ épargne ….

  • marie france , 12 Nov 2014 à 23:53 @ 23 h 53 min

    fanfan est trop joli pour un boutonneux comme lui,le clown menteur est plus approprié ,c’est un menteur car nous paierons plus cher les impôts locaux vu que l’Etat supprime ou baisse les subventions aux communes !

  • lhemeu , 13 Nov 2014 à 7:19 @ 7 h 19 min

    Mais enfin vous croyez que la crise ne frappera que la France ? même si c’est plus fort qu’ailleurs …

  • Guy Marquais , 13 Nov 2014 à 8:15 @ 8 h 15 min

    OH , alors si c’est prévu par nos édiles …y a rien à craindre ( pour cette fois)

  • altctlsupp , 13 Nov 2014 à 9:25 @ 9 h 25 min

    Bonjour,

    Il y en a qui comprenne rien à la politique.

    C’est pas une politique propre à la France puisque l’Europe et l’idéologie libérale veut simplement casser le territoire Francais et le transformer en un espèce de gâteaux constituant quelque länder à l’instar de l’Allemagne (bien dimensionner pour appliquer le libéralisme qui nous tue).

    Pour cela on oblige les communes à se regrouper puis les EPCI puis les Régions (tiens ! tiens!). Et donc pour les obliger à se regrouper on coupe les vivres et donc effectivement le réflexe de survie des commune (de gauche comme de droite ou des extrêmes) est d’augmenter l’impôt. Sous Sarkozy, ce dernier avait déja mis en place ce type de contrainte et ce n’était pas nouveau (nos politiques n’ont pas inventé l’eau chaude, ils la recycle et encore ils gaspillent beaucoup et se servent au passage).

    Aller à plus.

Les commentaires sont fermés.