Mort de Rémi Fraisse : une opposition de façade de la part d’Europe-Ecologie – Les Verts !

Le conseil général du Tarn a suspendu vendredi le chantier du barrage de Sivens suite à la mort de Rémi Fraisse étudiant de 21 ans, qui a été tué lors d’affrontements violents entre manifestants et forces de l’ordre sur le site de ce barrage.

Suite aux analyses du sac à dos qu’il portait, il semblerait que son décès est été causé par une grenade offensive des gendarmes. Alors bien sûr, après cette révélation, et sous la pression des médias, Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur a suspendu leur utilisation.

Après que le gouvernement ait montré un tel signe de faiblesse devant les médias, je crois que chacun s’accordera à dire que le chef de l’Etat aurait dû ramener le calme. Au lieu de ça, il ne s’est exprimé que pour répondre à Cécile Duflot, son ancienne ministre du logement qui affirmait que les discours « autoritaires » de M. Valls ont « dégradé la situation » sur place.

Quelle sublime récupération politique de la part d’Europe-Ecologie – Les Verts, qui tout en oubliant qu’ils étaient au gouvernement il y a tout juste sept mois trouvent dans la mort de Rémi Fraisse le moyen de se disculper de la désastreuse politique économique et sociale du gouvernement. Cela aurait pu sembler crédible, s’il n’était pas de notoriété publique qu’ils servent, tout comme le Parti socialiste, le même maitre à savoir l’Union européenne. Car ils s’opposent, certes, mais ne remettent en cause ni l’euro, ni les lobbies, rien. Une simple opposition de façade !

Autres articles

1 Commentaire

  • claude34 , 13 novembre 2014 @ 19 h 30 min

    Il faudrait dissoudre ce parti de merde qui ne représente que la gauche extrème et pas l’écologie.

    Mais tant qu’ils font ch.er la socialie,laissons les faire.

Les commentaires sont fermés.